S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La HADOPI décloisonnée depuis le 1er trimestre 2012

La pédagogie sans limite

« Le 19 janvier 2012, Megaupload a été fermé. L’absence de recul et de données ne permet pas pour l’instant d’affirmer les mutations d’usages et de consommations des internautes français en résultant. Néanmoins, il n’est pas à exclure un report de certains usages illicites vers le P2P consécutif à cette fermeture. La mise en production du nouveau système d’information de la réponse graduée, intervenue dans le 1er trimestre 2012, permettra d’adapter l’ampleur du dispositif à ce nouveau contexte s’il venait à se confirmer ».

mireilleimbert quaretta marie françoise marais
Mireille Imbert Quaretta et Marie Françoise Marais (photo MR)

Dans sa dernière note
, page 6, la Hadopi indique par ces quelques lignes que son nouveau système informatique est activé depuis le premier trimestre 2012, avec son dispositif d'horodatage rutilant.

Une information importante. Dans l’appel d’offres qu’elle a lancé au premier trimestre 2011, il est prévu que « la version opérationnelle [de ce dispositif] devra pouvoir intégrer les saisines transmises à la Commission de protection des droits sur une base de 200 000 saisines reçues/jour [et] absorber des pics réguliers (poids moyen d'une saisine 500ko compris majoritairement entre 200ko et 100Mo). » Plusieurs entreprises se partagent ce marché, principalement Netapsys Conseil et Extelia.

Ce système permet de fait de traiter autant d’IP que peuvent lui adresser les ayants droit (125 000 maximum) chaque jour. Dans une conférence organisée dans les sous-sols de la Rue de Texel en janvier 2011, la présidente de la Commission de la protection des droits, Mireille Imbert Quaretta, expliquait déjà que la Hadopi n’aurait alors « plus de limite ».
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 27/03/2012 à 17:21

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;