Un Chromebook avec une puce ARM en préparation chez Sony ?

Chrome OS ressemblera-t-il de plus en plus à Android ? 13
Sony serait-il en train de préparer un Chromebook utilisant un SoC Tegra 2 de NVIDIA ? C'est en effet la question que l'on peut se poser en voyant les quelques clichés d'un ultraportable de 11,6 pouces qui ont été publiés par la FCC, l'organisme en charge d'évaluer les produits qui embarquent des puces émettant des ondes, et qui seront vendus sur le sol américain.

Sony Chromebook

Si le design de la machine est encore loin d'être au stade final, notamment pour ce qui est de la finition d'ensemble, on peut voir au layout du clavier qu'il ne s'agit pas d'une machine destinée à Windows, mais bel et bien à Chrome OS. En effet, les touches de raccourcis remplacent les touches fonctions, tandis que celle frappée du logo de Microsoft n'est pas de la partie.

Une puce Tegra 2 de NVIDIA INside pour remplacer l'Atom

En outre, sur le dessous de la machine, on peut voir qu'une étiquette indique la configuration de la machine. Côté processeur c'est donc un « T25 » qui prend place au sein de cet ultraportable. T25 ? Une puce Tegra 2 3D de NVIDIA qui est un peu différente de ce que l'on retrouve habituellement au sein des tablettes puisque celle-ci est cadencée à 1.2 GHz, au lieu de 1 GHz, et supporte la 3D. En sus, on notera la présence d'une puce Wi-Fi ainsi que d'un module 3G Gobi 3000.

Tegra 3 Roadmap CES 2011

Au niveau de la connectique, on peut voir que ce Chromebook embarque deux ports USB 2.0, un lecteur de cartes ainsi qu'une sortie HDMI. La batterie quant à elle offre une capacité de 31 Wh (7,4 V pour 4100 mAh), ce qui devrait offrir une autonomie assez conséquente à ce premier Chromebook signé Sony.

Chromebook Sony

Nous avons demandé plus amples renseignements auprès du constructeur pour savoir quand, et à quel tarif, ce Chromebook sera officialisé. Pour le moment, il n'est donc pas prévu en Europe.

Chrome OS sous ARM?

Reste tout de même une question importante. Jusqu'ici les Chromebook de Samsung et Acer qui avaient été annoncés l'année dernière, embarquaient tous les deux des puces Atom d'Intel et s'appuyaient donc sur une architecture X86. Google serait-il en train de changer son fusil d'épaule, comme il l'a fait pour les Google TV ? Où allons-nous assister à une fusion entre Android et Chrome OS ?
Publiée le 27/03/2012 à 15:30 - Source : Diverses
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité