S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

France : le secteur des jeux vidéo se féminise à grande vitesse

Les "gosses" restent dominateurs malgré tout

À l’heure où le jeu vidéo est toujours pointé du doigt (ici ou ) malgré sa démocratisation, quelle est sa véritable importance en France ? Une étude a tenté de répondre à cette question et montre notamment l’importance grandissante des femmes dans ce secteur.

Une augmentation générale des joueurs

Réalisée auprès de 15 000 personnes âgées de 15 ans et plus, cette étude indique que 38 % des Français de 15 ans et plus sont des adeptes de jeux vidéo. « On observe une double évolution au cours des 3 dernières années, à la fois sur le taux d’équipement et sur la pratique des jeux vidéo. Cette dernière augmente néanmoins beaucoup plus vite avec une croissance de +32 % » en trois ans explique Kantar Media, à l’origine de l’enquête.

Parmi ces 38 % de joueurs, les hommes restent toujours majoritaires, mais l’écart ne cesse de fondre au soleil. Résultat, avec 33 % des sondées répondant de manière positive au fait d’être une « gameuse », les femmes ne sont qu’à 11 points derrière les hommes (44 %). Cela signifie donc qu’environ 4 joueurs sur 10 sont des joueuses.

Les joueuses rattrapent ces messieurs

« Le pourcentage de joueuses augmente deux fois plus vite avec une évolution de +44% en trois ans », alors que la croissance masculine n’a augmenté que de 22 % sur la même période.

Si les joueuses prennent un peu plus de poids chaque jour dans le secteur, elles jouent néanmoins différemment montre l’enquête. Ainsi, les jeux de réflexion, de danse et de musique ont les préférences de ces dames, alors que ces messieurs optent généralement pour des jeux de combat et des FPS. Un constat qui n’étonnera pas grand monde.

Nintendo, des consoles pour femmes ?

Sans surprise à nouveau, l’étude dévoile que les machines de jeux préférées des femmes sont la Nintendo DS et la Wii. Le matériel des hommes n’a as été précisé, mais il ne serait guère étonnant que la proportion en faveur de Nintendo soit plus faible, même si leur succès commercial implique nécessairement une adoption importante de la part des hommes.

Sans rapport avec le sexe des joueurs cette fois, notez que « plus des 3/4 des joueurs pratiquent cette activité de manière isolée : 76% jouent seuls, et 79% le font chez eux. Seule une minorité (11%) préfèrent jouer chez des amis. »

La progression fulgurante des smartphones

Enfin, malgré le succès des consoles portables, la console de salon reste dominante pour 62 % des activités de jeux vidéo. Néanmoins, les DS et PSP ont un nouvel ennemi commun connu sous le nom de smartphone. « En seulement 2-3 ans », ces téléphones intelligents ont ainsi réussi « à s’accaparer 13 % des joueurs » dévoile l’étude.

Le succès des jeux sur téléphone a ainsi permis à un pourcentage très élevé de personnes de s’adonner aux jeux vidéo, puisque « 8 % des joueurs ne jouent exclusivement que sur smartphone ». Résultat, avec 13 % d’adeptes, les jeux sur smartphone représentent déjà la moitié des joueurs sur console portables (26 %).
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 26/03/2012 à 20:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;