(MàJ) Micron pourrait croquer Elpida Memory pour 1,5 milliard de dollars

Mémoire, mémoire, dis-moi si je survivrai 7
Mise à jour : les rumeurs s'intensifient sur une offre concrète de l'Américain Micron pour croquer le Japonais Elpida Memory. Endettée jusqu'au cou, Elpida est en effet l'objet de l'appétit de certains concurrents. Micron ne serait ainsi pas le seul en lice, le Sud-Coréen Hynix, deuxième fabricant de DRAM derrière son compatriote Samsung, serait aussi intéressé par son voisin nippon. Enfin, Toshiba, sous la pression du gouvernement japonais, pourrait bien aussi se mêler à la lutte.



Article du 26 mars 2012.

Le Japonais et spécialiste de la mémoire DRAM n’a pas encore dit son dernier mot. L’Américain Micron pourrait en effet lui permettre de survivre en déposant entre 1,3 et 1,5 milliard de $ sur la table. D’autres sociétés comme Toshiba, Globalfoundries, et même Intel ou encore TSMC seraient aussi intéressées par Elpida, ou tout du moins l’une de ses usines, valorisée à environ 1 milliard de $.

Elpida DDR3 2500 MHz

Micron en Deus ex machina ?

Criblé de dettes (plus de 4 milliards d’euros), en dépôt de bilan, et éjecté de la bourse de Tokyo dès demain, Elpida pourrait disparaître définitivement du paysage du marché de la mémoire, laissant la voie libre aux Sud-Coréens Samsung et Hynix, l’Américain Micron et au Taiwanais Nanya.

Si le sort d’Elpida ne tient que sur un fil, certaines sociétés pourraient néanmoins sauver sa tête ou tout du moins ses infrastructures. Selon la presse japonaise, relayée par DigiTimes et Fudzilla, Micron semble finalement relancer l’idée d’un rachat, qui avait déjà fait l’objet de rumeur en février dernier.

Le gouvernement s'en mêle

Outre Micron, Toshiba, poussé par le gouvernement japonais, serait aussi en discussion avec Elpida selon certaines sources. Ces discussions ne pourraient pas sauver l’entreprise, mais permettraient au moins au Japon de sauvegarder en son sein les technologies et les propriétés intellectuelles d’Elpida.

Les premières propositions officielles des potentiels acheteurs devraient être déposées sur la table d’Elpida fin mars, un second tour étant prévu pour le mois d’avril selon le premier quotidien économique japonais Nikkei. La décision pourrait être prise en mai prochain.

En attendant, Elpida se réorganise

Notez enfin que vendredi dernier, Elpida a publié deux communiqués (ici et ) annonçant la décision de justice de la cour de Tokyo d’engager une procédure de réorganisation corporative. Les détails de cette réorganisation n’ont cependant pas été dévoilés. Le redressement de l’entreprise est en tout cas son but premier.
Publiée le 30/03/2012 à 16:46
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité