PS Vita : démarrage français au ralenti avec 66 000 unités le premier mois

Ce n'est pas toujours une question de puissance 81
La PS Vita est la nouvelle console portable de Sony. Elle a été lancée en France le 22 février, mais n’a pas rencontré un succès époustouflant durant son premier mois de commercialisation. Selon les Échos en effet, seules 66 000 unités ont été écoulés.

Sony PS Vita SFR 3G

La période d’observation s’est étendue du 22 février au 18 mars. 66 000 consoles portables en un peu moins d’un mois donc, ce qui constitue un démarrage relativement mauvais. Les Échos comparent d’ailleurs cette performance à celle réalisée par la première PSP lors de sa sortie en 2005 : 80 000 unités vendues sur la seule première semaine.

Le rythme de croisière, toujours selon les Échos, est de 5000 consoles vendues par semaine. Là où le bât blesse, c’est que ce score est inférieur à sa concurrente directe, la 3DS de Nintendo, qui elle s’écoule à 7000 unités par semaine. Pourtant, on se rappelle que la 3DS avait démarré de manière très molle jusqu’à ce que deux facteurs viennent changer la donne : une baisse de tarif conséquente (la 3DS est vendue 150 euros) et une offre de jeux plus étoffée.

Plusieurs causes de cette mauvaise performance de la Vita sont abordées. La période tout d’abord puisque les achats électroniques en général n’ont pas la côte, mais surtout le tarif puisqu’à partir de 249 euros (sans 3G), la Vita n’est pas forcément simple d’accès. Les Échos citent également la concurrence des smartphones et tablettes dont les offres de jeux s’étoffent grandement

Nous avons contacté Sony pour avoir des précisions, mais la société nous a seulement indiqué le chiffre d’unités vendues à l’échelle planétaire jusqu’à présent : 1,2 million. Aucune réaction donc sur les chiffres donnés par les Échos ni aucune indication sur une éventuelle publication officielle dans l’avenir.  
Publiée le 23/03/2012 à 12:23 - Source : Les Échos
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité