HP réorganise sa société et fusionne ses divisions PC et Impression

Cela va-t-il augmenter le nombre de bugs dans les imprimantes ? 15
Hewlett-Packard vient à l’instant d’annoncer une réorganisation de certaines de ses divisions. Ses secteurs PC et Impression, auparavant séparés, vont ainsi fusionner. Une nouvelle qui fait suite à une véritable réflexion de HP depuis l’été dernier quant au futur de sa division PC.

HP DV6

Départ d'un haut cadre présent depuis 31 ans

Les secteurs Impression et PC sont peu comparables pour HP. Le premier génère des marges et des bénéfices bien supérieurs au second. Quand bien même HP est le n°1 mondial des ventes de PC, la concurrence est telle que les bénéfices fondent au soleil, sans pour autant atteindre des pertes. HP est néanmoins menacé par le Chinois Lenovo, récemment devenu le n°2 mondial du secteur.

Selon HP, cette fusion avec la division Impression a en premier lieu pour conséquence l’éviction de Vyomesh Joshi, employé depuis 31 ans chez HP et en charge de la division Imprimante depuis plusieurs années. Celui qui prendra la charge de cette nouvelle division PC/Impression se nomme Todd Bradley, déjà en charge depuis 2005 de la division PSG (Personal Systems Group), soit le secteur PC.

Réduire les divisions et donc les décisions

HP se montre peu précis sur cette fusion pourtant primordiale, quelques mois après l’arrêt brutal des smartphones et tablettes sous webOS. Meg Whitman, la récente PDG du groupe, contre la scission de la division PC depuis longtemps, se contente ainsi de résumer cette fusion de la façon suivante :

« Cette fusion rapprochera deux secteurs au sein desquels HP a su devenir un leader mondial. En offrant le meilleur des solutions innovantes et efficaces au service de nos clients, nous pensons créer un scénario positif pour nos clients, nos partenaires et nos actionnaires. »

Hewlett-Packard précise néanmoins que ses divisions PC et Impression ne sont pas les seules à être impactées par cette réorganisation. La partie dédiée aux grands comptes de ventes rejoint ainsi la division Entreprise, qui intègre elle-même les services, les stockages et les serveurs aux entreprises.

"One HP"

Une réorganisation similaire est aussi annoncée concernant ses services Marketing, qui rejoindront le secteur affaire, ou encore le secteur de la Communication, unifié au sein d’une même structure. « Ensemble, ces deux mouvements vont créer une voix bien plus puissante pour démontrer la puissance du "One HP" » explique le communiqué.

D’un point de vue global, le but de Hewlett-Packard est clair : réduire le nombre de décisionnaires. En diminuant le nombre de divisions, HP en limite d’autant plus les décisions. Meg Whitman explique que cela améliorera les performances de sa société, grâce à des résultats plus simples et plus rapides.
Publiée le 21/03/2012 à 17:27
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité