Apple reversera 45 milliards de $ de son trésor de guerre en trois ans

Jackpot pour les gros actionnaires 145
Apple a enfin officiellement abordé le cas de son trésor de guerre (de 100 milliards de $) et de ses actions, qui ont atteint un plus haut niveau historique il y a quelques jours de 600 $ l’action. Un programme de rachat d’action et des versements de dividendes seront notamment mis en place. Explications.

Apple Morguefile
Source : Morguefile.

Les actionnaires enfin récompensés

Depuis de nombreuses années, Apple réalise des bénéfices colossaux. La plupart des entreprises dans le même cas répartissent ces bénéfices de la façon suivante : une partie pour les actionnaires (sous forme de dividendes), une partie pour les employés, et une partie gardée de côté, ce que l’on appelle le trésor de guerre. Ce dernier a généralement pour but de racheter des entreprises dans le futur, sans avoir besoin de chercher un financement extérieur.

Apple n’est cependant pas dans cette configuration. Ces dernières années, seul le trésor de guerre a été alimenté. Résultat, la Pomme a accumulé au fur et à mesure près de 100 milliards de $ de cash. Une somme astronomique qui lui permettrait de racheter n’importe quelle société high tech, hormis quelques géants comme Microsoft, IBM, Google, ou encore Cisco. Mais même une entreprise comme Hewlett-Packard n’est valorisée aujourd’hui qu’à 48 milliards de $.

Après de longues années sans aucune redistribution, hormis bien sûr aux employés via certains programmes, la Pomme vient à l’instant de s’adresser à ses actionnaires. Et les nouvelles sont importantes. La principale actualité se porte tout d’abord sur les dividendes. Apple versera ainsi 2,65 $ action chaque trimestre aux actionnaires à partir du troisième trimestre 2012. À cela se rajoute un programme de rachat d’actions de 10 milliards de $, qui débutera pour sa part lors du dernier trimestre de l’année. De quoi valoriser un peu plus encore l’action d’Apple (en savoir plus).

Vers des acquisitions importantes ?

Au total, Apple utilisera pas moins de 45 milliards de $ de son trésor de guerre d’ici 2015. Selon la firme américaine, une certaine somme sera aussi allouée à la Recherche & Développement, mais aussi à des acquisitions (non précisées), ou encore à l’ouverture de nouveaux Apple Store physiques.

« Même avec ces investissements, nous pouvons maintenir un trésor de guerre en cas d’opportunités stratégiques et nous avons beaucoup d'argent pour faire fonctionner notre entreprise. Nous allons donc engager un programme de rachat d'actions et de versements de dividendes » a résumé Tim Cook, l’actuel PDG d’Apple.

Rappelons tout de même que lors de ces trois prochaines années, le créateur des Mac, de l’iPod, de l’iPhone et de l’iPad devrait générer encore des dizaines de milliards de cash. Au final, d’ici 2015, il ne serait pas étonnant que son trésor de guerre soit assez proche de celui d’aujourd’hui.
Publiée le 19/03/2012 à 15:13
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité