S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google+ compte 50 millions d'utilisateurs actifs quotidiens

Soit l'équivalent de la quasi totalité des adultes en France

Google+ est-il un succès ? Selon la source, la réponse varie fortement. Ainsi, d’après Vic Gundotra, « Senior Vice-President of Social Business » chez Google, le réseau social G+ est tout simplement le service de Google à connaître la croissance la plus forte jamais vue dans l’entreprise.

Facebook Twitter Tumblr Google+ temps passé janvie
La dernière étude de comScore a fait couler beaucoup d'encres.

Google+ reste un nain face à Facebook

Ainsi, selon Gundotra, Google+ compte 50 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, et 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Facebook compte pour sa part 845 millions d’utilisateurs actifs mensuels au 31 décembre 2011, dont 483 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. En somme, Facebook est 8 à 9 fois plus important que Google+ en nombre d'utilisateurs.

Le temps moyen passé sur le réseau par chaque membre n’a par contre pas été divulgué. Google précise néanmoins que les données récemment publiées par comScore ne reflètent pas la réalité. Rappelons en effet que l’institut comScore a affirmé il y a une dizaine de jours que Facebook était utilisé 405 minutes par mois en moyenne, contre 89 minutes pour Tumblr, 21 minutes pour Twitter, 17 minutes pour LinkedIn, 8 minutes pour MySpace et… 3 minutes pour Google+.

G+ est bon pour la publicité

Un véritable camouflet pour Google, dont le temps moyen est donc 135 fois inférieur à celui du réseau de Mark Zuckerberg à en croire l'institut. Pour Google, « citer la quantité de temps que les gens passent sur Google+ est comme juger un restaurant par le nombre de personnes s’asseyant pour manger à une table, même si un certain nombre de personnes prennent la nourriture et partent avec ».

Plus important encore, Gundotra note deux informations à prendre en compte : tout d’abord, le réseau social évolue et n’en est qu’à ses débuts. Enfin, et c’est finalement peut-être le but réel de Google, son réseau social a un impact direct dans sa façon de gérer la publicité en ligne. Les +1 et autres suggestions de produits ou services permettent à Google de mieux cibler et personnaliser ses publicités. Or rappelons que près de 99 % des revenus de Google ont pour source la publicité en ligne.

G+ vivra, "contre vents et marées"

« En réalité, le débat sur combien de personnes utilisent Google+, combien d'utilisateurs réels il détient, ou combien de temps ils passent en cliquant sur les petits boutons +1 sur les sites de Google, semble presque hors de propos » explique le New York Times, qui a pu interviewer Vic Gundotra. « Google est déterminé à faire fonctionner Google+ à tout prix, même contre vents et marées. »

Aujourd’hui, les notifications de Google+ sont accessibles via un grand nombre des services de Google, dont Gmail, Google Reader ou encore le moteur de recherche lui-même. G+ a de plus des conséquences directes sur certains services, YouTube notamment, qui affiche sur sa page d’accueil les vidéos partagées par les membres de vos cercles si vous êtes membres de G+. Ce dernier a de plus une influence sur Google Music, service seulement disponible (officiellement) aux USA.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 07/03/2012 à 16:57

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;