S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Android : les applications disposent désormais d'une limite de 4 Go

Ou comment exploser son « Fair use » en un téléchargement

Alors que les développeurs viennent tout juste de publier l'état de la fragmentation d'Android, ils annoncent un changement de taille : les applications ne sont plus limitées à 50 Mo comme c'était le cas, mais elles peuvent désormais atteindre les 4 Go.

Android developpeurs Google

Pour autant, le fichier « APK » (l'extension des applications pour Android) en lui-même restera limité à 50 Mo, mais vous pourrez lui adjoindre deux extensions de 2 Go chacune, soit un total de 4 Go. Notez que l'intégralité des données (application et extensions) sera hébergée sans surcoût supplémentaire sur les serveurs de Google. 

Google n'impose aucun format particulier pour ses dernières, vous êtes donc libre de choisir celui qui vous convient le mieux. Quoi qu'il en soit, dans l'Android market, c'est la taille totale de l'application et de ses extensions qui sera rapportée.

Le géant du web recommande (non obligatoire donc) néanmoins un schéma type : l'un des deux fichiers servira de stockage pour une grande majorité de vos données, et ne sera que rarement mis à jour. Le second, de taille plus modeste, servira plus ou moins de « patch » et sera donc mis à jour de manière plus régulière. Le but étant d'économiser de la bande passante afin d'éviter de transférer l'intégralité des données à chaque mise à jour.

Google précise que, sur la plupart des terminaux récents (sans plus de précisions), le téléchargement de l'application entraine automatiquement celui des extensions qui lui sont rattachées. Il ajoute en outre que, les 15 minutes dont vous disposez pour retourner une application payante et demander un remboursement, commencent à se décompter à la fin du téléchargement de l'intégralité des données.

Google Android application 4 Go 

Sur les autres smartphones ou tablettes, les extensions seront téléchargées lors du premier lancement de l'application. À ce sujet, les développeurs d'Android mettent à disposition une librairie dédiée, vous pouvez la consulter sur cette page. Aucune précision n'est par contre donnée concernant une éventuelle demande de remboursement en cas de soucis, c'est bien dommage.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 06/03/2012 à 12:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;