S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft ne veut pas répondre sur les mises à jour vers Windows Phone 8

Et s'en prend à iOS et Android

Lors d’un entretien avec des analystes financiers la semaine dernière au Mobile World Congress, Microsoft a exprimé son opinion sur les plateformes concurrentes d’Apple et Google. Interrogé sur l’évolutivité des Windows Phones, le responsable Terry Myerson a laissé entendre qu’il n’était pas question de répéter les erreurs des adversaires.

Nokia Lumia 800
Le Lumia 900 de Nokia

Plusieurs thèmes ont été abordés lors de cet entretien. Le premier est une question à laquelle Microsoft n’a toujours pas répondu : qu’en est-il de l’évolution des Windows Phones et de l’arrivée de Windows Phone 8 (Apollo) ? Myerson a été clair sur le fait que le produit n’avait pas encore été annoncé et qu’il ne pouvait donc pas répondre clairement. Il a toutefois indiqué que les applications à jour devraient fonctionner sans problème sur le prochain système.

Mais ce qui intéressait les analystes était une comparaison directe avec le modèle Apple où les versions majeures s’enchainent sur un même produit pendant plusieurs années. Myerson a tenu à rééquilibrer ce constat : « Vous avez raison, vous pouvez télécharger iOS 5 pour l’iPhone 3G, et ce ne sera pas utilisable, mais il est possible de l’installer. Autant que je sache, c’est un excellent outil de ventes de matériel. Installer ce système rend votre matériel inhabituellement lent, et vous vous sentez contraint de retourner à la boutique acheter un nouveau matériel. »

L’information sur l’iPhone 3G est erronée, car iOS 5 ne peut pas s’y installer. Il voulait sans doute parler du modèle 3GS, et effectivement des témoignages d’utilisateurs se sont fait entendre sur des problèmes d'autonomie. Un cas plus représentatif s’était manifesté lors de la sortie d’iOS 4.0 sur l’iPhone 3G qui rencontrait des soucis de performances.

Terry Myerson s’en est également pris à Android, avec des propos nettement plus durs que pour iOS : « De manière statistique, les téléphones Android ne sont pas mis à jour, aucun, jamais. Ils ont de gros bugs, et ils ne sont même pas corrigés ». Une vision extrême, dans laquelle Myerson se réfère au lien direct inexistant entre Google et les clients. Les mises à jour et évolutions sont en effet entre les seules mains des constructeurs qui n’ont aucune obligation en la matière. Le cas Android 4.0 est d’ailleurs un nouvel exemple, et seuls les possesseurs de smartphones Nexus sont pratiquement assurés de recevoir une nouvelle version majeure.

Évidemment, Myerson milite pour sa propre paroisse pour indiquer que la méthode choisie par Microsoft est la bonne. C’est malheureusement une manière aussi d’annoncer la couleur : si Apollo devait se révéler trop gourmand pour le matériel actuel, il se pourrait que la mise à jour ne soit pas possible. La firme devra alors détailler le pourquoi et éclaircir la situation sur les première et seconde générations (Mango). Il serait toutefois surprenant qu’un modèle récent comme le Lumia 800 ne puisse bénéficier de Windows Phone 8 qui sera disponible moins d’un an après sa propre sortie.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 05/03/2012 à 11:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;