S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Hadopi : 50 000 euros, le voyage dans les années 80

Gambader dans le pré-numérique

Une nouvelle fois la vivifiante, mais menacée Hadopi vient de lancer un appel d’offres. Cette fois, c’est un « marché d'étude sur l'évolution des pratiques de partage et le panier moyen de consommation de biens culturels de l'ère pré-numérique à nos jours » qui a été publié dans les bulletins officiels.

Dit encore avec les termes maison, « le présent marché doit permettre à l'Hadopi de connaître l'évolution des pratiques culturelles et les usages culturels des années 80 à nos jours et l'évolution du panier moyen dédié à la culture »

goognies (DR)
Les Goonies (1985, DR)

En somme, combien Mme Michu, son mari et ses enfants ont dépensé dans l’achat de livres, revues, mais aussi 45 tours, disquette 5 pouces 1/4, cartouches Vectrex ou Atari 2600, et pourquoi pas Hebdogiciel, Tilt & co. Quand avez-vous acheté le premier Musical Youth, ou A-ha voire la B.O. de Flashdance ? D’ailleurs, combien avez-vous copié de contenus protégés sur K7 60 min ou VHS ?

On peut imaginer une quantité de questions en ces années où Hadopi n'était qu'un sujet pour les romans d'anticipation de seconde zone : le rapport entre dépenses culturelles et aux échanges non marchands. Les effets de la crise sur ces paniers toujours trop ratatinés aux yeux de l’industrie. La lente domestication des consommateurs vers l'acte d'achat...

Pour cette étude, la Hadopi met 50 000 euros de « budget initial » sur la table. Un marché conclu pour une durée de six mois.

Précisons que la Hadopi ne diffuse plus l’intégralité des éléments de ses appels d’offres comme au début de son existence (clause technique, administrative, etc.). Elle en réserve la diffusion aux seuls candidats qui en font la demande écrite. Si l'un des prétendants nous lit...
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 02/03/2012 à 09:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;