S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Apple : Motorola fait bloquer le push d'iCloud en Allemagne

Les brevets favorisent l'innovation

Les batailles de brevets n’en finissent plus et l’on aboutit encore une fois à un blocage en Allemagne. Motorola avait en effet déposé plainte chez nos voisins d’outre-Rhin pour violation d’un brevet sur le push, c’est-à-dire la technique permettant d’envoyer directement un contenu vers un appareil dès qu’il est disponible. Résultat : au sein des frontières allemandes, le push sur les emails est désactivé pour les comptes iCloud et MobileMe.

icloud

Motorola avait donc déposé plainte contre Apple sur la base d’un brevet concernant le push des emails. Il est intéressant de constater que le push des emails est utilisé par nombre d’autres technologies, notamment chez Microsoft pour Exchange. Concernant RIM toutefois, la bataille légale a déjà eu lieu, aboutissant en 2010 à la signature d’un accord croisé de licences. Mais la plainte visait Apple et elle a fini par porter ses fruits.

Apple indique dans un message sur son site : « Pour cause de litiges récents en matière de brevets avec Motorola Mobility, il est actuellement impossible de transférer, en mode Push, les courriers électroniques des utilisateurs d’iCloud et de MobileMe qui se trouvent en Allemagne vers leurs appareils iOS. »

apple motorola icloud push

Au début du mois, la cour allemande de Mannheim a donné raison à Motorola, jugeant que le brevet avait bien été violé. Apple était donc dans l’obligation d’agir, ce qui est fait. Cupertino ne souhaite évidemment pas se laisser faire et un appel a déjà été déposé. Mais cette suppression de fonctionnalité ne fait qu’illustrer un chapitre de plus dans la guerre menée par les brevets. Notez par ailleurs que seul le push sur les emails est inactif. L’agenda et les contacts en bénéficient encore.

Évidemment, personne ne pouvait s’attendre à ce que Motorola reste les bras croisés. Après tout, Apple fait ce qu’il faut pour stopper les commercialisations de plusieurs produits Samsung, notamment en Allemagne et en Australie.

Derrière ces blocages se profile la guerre contre Android, et puisque Motorola a été racheté par Google, tous les couteaux sont tirés. Situation identique avec Microsoft : Motorola est le seul constructeur à avoir refusé de payer des royalties pour les brevets visant Android, et utilise les siens sur le H.264 pour faire gonfler le prix de Windows.

Le débat sur les apports des brevets sur l’innovation est vaste sans aucun doute, mais ils se traduisent régulièrement par des impasses ces derniers temps.
Source : Apple
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 24/02/2012 à 12:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;