S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Intel ouvre ses usines en 22 nanomètres à des constructeurs tiers

Après ICS, voici ICF

Intel vient d'annoncer un fait assez rare pour le noter : il va fabriquer des puces pour un tiers. En effet, le fabricant de processeurs va ouvrir une partie de ses nouvelles usines dédiées au 22 nanomètres à Tabula, un spécialiste dans les puces ABAX, jusqu'ici gravées en 40 nanomètres.

Intel usine D1D Oregon
(Usine en 22 nanomètres D1D située en Oregon)

Le fondeur a d'ailleurs créé une entité nommée « Intel Custom Foundry » pour séparer ce qu'il produit pour lui-même, de ce qu'il fabrique pour les autres. Intel explique d'ailleurs que cette ouverture à d'autres clients va lui permettre de rationaliser ses lourds investissements d'usines ainsi que de poursuivre des améliorations quant à ses propres procédés de fabrication.

D'autre part, Intel indique que si jamais l'industrie du PC devait être en berne cette année (ou dans les années à venir), ces contrats externes avec des tiers lui permettront d'assurer une certaine continuité de production au sein de ses usines.

Pour rappel, Intel est pour le moment le seul fabricant à pouvoir proposer une finesse de gravure en 22 nanomètres en 3D, puisque ses concurrents directs que sont TSMC, UMC ou encore GlobalFoundries sortent au mieux leurs premières puces gravées en 28 nanomètres. Enfin, ajoutons que les premiers processeurs attendus chez Intel utilisant la gravure en 22 nanomètres sont ceux de la famille Ivy Bridge et qu'ils devraient apparaître d'ici le second trimestre de cette année.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 24/02/2012 à 11:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;