Besson : sur l’audit Free mobile, "j’ai accédé à la demande de l’ARCEP"

L'art et la méthode 33
« Aux mal-comprenants. Pour la Xème fois. C'est l'Arcep qui demande l'appui de l'Anfr. J'ai accédé à sa demande. » Sur son compte Twitter, Éric Besson a contesté avoir voulu diligenter un audit parallèle sur la couverture de Free. Il aurait surtout répondu là à une demande de l’ARCEP.

Lettre Besson ANFR audit Free Mobile
La lettre d'Éric Besson, révélée par La Tribune

Les détails sont cependant moins tranchés. Dans son communiqué du 27 janvier 2012 – celui qui avait fait l’objet de l’épopée du motard du cabinet Besson – l’ARCEP avait indiqué qu’elle allait organiser de nouvelles vérifications sur le terrain pour mesurer la couverture de Free Mobile. Des vérifications effectuées « selon la même méthode que celle utilisée pour les précédents contrôles » spécifiant que « les résultats seront rendus publics ».

Dans le même temps, l’autorité envoyait cet appel du pied au cabinet Besson : « de façon générale et dans le cadre du renforcement de la coopération [que le ministre] a souhaité récemment entre l'ARCEP et l'ANFR, établissement public placé sous sa tutelle, l'Autorité juge souhaitable que les moyens techniques de l'ANFR puissent être utilisés pour faciliter les contrôles de couverture des réseaux des opérateurs mobiles menés par l'ARCEP. »

Éric Besson a donc lu dans ce vœu général, une demande particulière pour organiser un audit sur Free selon une méthode précisément définie par son cabinet. Le ministre a également pris soin d’exiger de son autorité de tutelle qu’elle lui transmette ses résultats d’ici la fin février alors que les résultats de l’ARCEP sont attendus début mars. Ce ne serait pas un audit parallèle, mais peut-on pour autant évoquer la collaboration étroite avec l’ANFR que souhaitait l’ARCEP ?
Publiée le 20/02/2012 à 15:08
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité