S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

17 éditeurs de livres ferment un site offrant 400 000 ebooks gratuitement

Et générant 8 millions d'euros par an tout de même

Si les industries des secteurs cinématographique et musicale sont de loin les plus agressives quant aux échanges illégaux de leur contenu, les autres ne sont pas en reste. Les éditeurs de livres viennent ainsi de faire fermer Library.nu et iFile.it. Le premier proposait notamment 400 000 livres électroniques (e-books) et générait 8 millions d’euros par an.

vieux livres (CC)

Un site illégal se faisant passer pour un "PUR"

Library.nu n’était pas un site comme les autres. Non seulement les centaines de milliers de livres qu’il proposait étaient disponibles gratuitement, mais le site se faisait passer pour une plateforme légale. Les 8 millions d'euros ont été récoltés grâce à la publicité, des abonnements Premium et des dons.

Le communiqué officiel de l’Association of American Publishers (AAP) explique ainsi que Library.nu proposait le téléchargement anonyme tout en faisant croire à ses visiteurs qu’il s’agissait d’une bibliothèque disposant des autorisations adéquates pour proposer son contenu.

iFile.it toujours en ligne

Les deux sites, localisés en Irlande, sont censés avoir été fermés avant-hier. Néanmoins, si Library.nu est effectivement indisponible, ce n’est pas le cas d’iFile.it. L'hébergeur des fichiers proposés par Library.nu est coupable d’héberger des films, des logiciels, des jeux vidéo, etc., iFile.it est bien accessible à l’heure actuelle. Et l’inscription, indispensable pour mettre en ligne des fichiers, est toujours possible.

ifile.it

7 mois d'enquête

L’AAP précise que les administrateurs de Library.nu avaient créé de fausses entreprises, en sus de modifier régulièrement les informations propres au site. Qui plus est, « les opérateurs des plateformes sont actuellement tenus responsables en tant qu'auteurs pour les infractions du droit d'auteur sur leurs sites ». Ils ne seront donc pas simplement responsables des actes de leurs utilisateurs, mais aussi de leurs propres actes.

Cette fermeture est le fruit d’une enquête de 7 mois impliquant 17 éditeurs de livres, principalement américains et anglais. Aucun éditeur français n’a participé à l’opération.

Mega, Allo, et cie.

Cette nouvelle action contre un site proposant illégalement du contenu confirme en tout cas la forte volonté des ayants droit de faire de 2012 une année historique. Après les sites de la galaxie Mega (Megaupload, Megavideo), de la galaxie Allo (Allostreaming, Alloshowtv, Allomovies), les fermetures de Btjunkie, x7.to, Uploadbox, et de sites spécialisés dans la diffusion en direct de vidéos sportives, la liste des services fermés en 2012 vient donc de s’agrandir. Et nous ne sommes qu’en février.

Que ce soit des sites de téléchargements, de streaming, de référencement de liens BitTorrent ou des sites comme Library.nu, tout le monde est désormais visé, au point que certains ferment d’eux-mêmes leurs services sans pour autant être inquiétés par la justice.
Source : ZDNet
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 16/02/2012 à 16:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;