S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Selon Orange, Free Mobile ne limite pas assez son offre illimitée

Y'a des limites quand même

Le succès de Free Mobile cumulé à la consommation importante en données de ses abonnés ne sont pas sans créer de problèmes pour Orange. À un tel point que suite à une saturation du réseau d’Orange, ce dernier aurait convié Free à renégocier son accord d’itinérance hier. Stéphane Richard explique notamment que le problème n°1 de Free Mobile est le manque d'application de son fair use, la limite d’accès à Internet pour ses abonnés.

Stéphane Richard

Déjà 1,5 million d'abonnés ?

Critiqué par Orange, SFR et Bouygues, leurs syndicats, les MVNO, le GIE EGP et bien sûr ses propres abonnés ne voyant pas leur carte SIM arriver, Free Mobile récolte malgré lui les fruits de son succès. Il faut dire que selon diverses sources, dont Stéphane Richard lui-même, le nouvel opérateur compterait déjà 1,5 million d’abonnés.

Interrogé par notre confrère Le Point, le patron d’Orange explique que Free a très mal anticipé l’augmentation de la demande et donc de la consommation. Ces mauvaises prévisions seraient une des raisons des récentes tensions entre Orange et Free Mobile quant à leur accord d’itinérance.

Respecter le fair-use

Néanmoins, ce n’est pas le nombre d’abonnés à l’offre illimitée, un million selon La Tribune, qui est réellement la cause de tous ces tracas et de la saturation du réseau d’Orange. Selon ce dernier, le problème est sans contestation la consommation énorme de certains abonnés.

En effet, selon Stéphane Richard, Free Mobile n’applique pas son fair-use fixé à 3 Go pour les abonnés à l’offre illimitée. Or selon l’offre de Free, le débit doit être réduit au-delà des 3 Go. Et si le document officiel ne précise de quel ordre ce débit est réduit, en interview le mois dernier, Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, a bien affirmé que le débit était réduit à un niveau incomparable au débit classique.

55 Go en 3 jours...

« Il faudrait que Free dégrade l'accès à Internet au-delà de 3 Go, comme il l'a prévu dans ses offres, pour faire comprendre à l'abonné qu'il a trop consommé et alléger la charge sur le réseau » a ainsi expliqué Stéphane Richard à notre confrère.

Mais concrètement, la consommation est-elle si forte que cela ? D’après La Tribune, la réponse est évidente : un abonné aurait même consommé 55 Go en… trois jours. Notre confrère explique ainsi qu’Orange, suite à une demande de Free, a dû multiplier par deux ses équipements de passerelles. « Et si le rythme actuel de recrutement des clients de Free se maintient, un problème de capacité se posera à la fin février » précise La Tribune.

Un contrat à renégocier

Si ces informations sont confirmées, on comprend dès lors beaucoup mieux pourquoi Orange renégocie son contrat d’itinérance avec Free Mobile. Ce dernier, s’il souhaite calmer le jeu avec Orange, devra nécessairement ouvrir les vannes de son portefeuille, ou fermer celles de ses abonnés.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 15/02/2012 à 07:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;