MegaUpload : comment une unité anti-terroriste a arrêté Kim Dotcom

The Dotcom Mansion 119
Depuis la fermeture forcée de Megaupload et de la saisie d’une partie des serveurs par le FBI, plusieurs éléments sont en suspens. Le sort des données qui y sont encore présentes n’est par exemple pas encore réglé. Le fondateur du groupe Mega, Kim Dotcom, a été arrêté et jusqu’à présent, on ne connaissait pas les détails de cet évènement. Or, l’arrestation a été pour le moins musclée.

Kim Dotcom possède un patrimoine conséquent, avec notamment une très grande propriété qui a été saisie par la justice néo-zélandaise. D’une valeur de 4,3 millions de dollars, elle est entourée de 2,16 hectares de terrain. Elle rejoint un lot de possessions qui ont toutes été confisquées. On y trouve, outre la maison, une voiture, des bijoux ou encore plusieurs jetskis.

Fait « amusant », l’entrée de la propriété mentionnait clairement le propriétaire des lieux :

dotcom mansion
Crédits : Reuters

Mais beaucoup moins amusante fut la manière dont la famille Dotcom, le garde du corps des Dotcom et le personnel de maison vécurent l’arrestation du fondateur de Mega. La propriété fut en effet prise d’assaut par des membres du Special Tactics Group, l’équivalent néo-zélandais du GIGN. Le garde du corps, Wayne Tempero, racontera ainsi à la chaine 3Newz que des membres du STG sont entrés dans la maison en enfonçant les portes et en passant les menottes au personnel.

Une fois à l’intérieur, les portes ont continué à être enfoncées jusqu’à ce que Kim soit trouvé. Pensant avoir trouvé le « repaire » de ce dernier, ils ont attaqué avec des masses ainsi qu’une scie circulaire, mais il s’agissait d’un ancien ascenseur de service qui ne fonctionnait plus. Kim Dotcom, en accord avec un plan fourni par son garde du corps, se cachait dans la « Red Room » de la maison. Tempero a plus tard indiqué à la police que s'il avait été demandé à Kim de sortir de la maison pour se rendre, il l’aurait fait sans hésitation.

La famille Dotcom ne se retrouvera cependant pas à la rue. Kim a été arrêté mais sa femme Mona et ses trois enfants resteront dans la maison, d’autant que des jumeaux sont prévus pour avril. Les autorités ont indiqué à ce sujet qu’une inspection serait faite dans la maison mais que la famille pourrait continuer à y vivre. Pour le moment, Kim et six autres responsables du groupe Mega restent en prison.

Cette arrestation particulièrement musclée illustre un défaut de communication entre les charges qui pèsent contre Kim Dotcom et la prise de décision sur l’action à mener. Le STG est une unité spécialisée dans l’anti-terrorisme et le site TorrentFreaks se demande ainsi pourquoi il était nécessaire d’afficher une telle démonstration de force.
Publiée le 09/02/2012 à 17:00 - Source : TorrentFreak
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité