Navigateurs en Europe : Internet Explorer bientôt sous la barre des 40 %

Chrome fait son Safari et chasse Firefox et IE 103
Si dans le secteur des navigateurs, nous pointons ces derniers temps l’irrésistible ascension de Google Chrome, nous n’insistons pas toujours sur la descente régulière d’Internet Explorer. Or selon AT Internet, le butineur de Microsoft a atteint 40,9 % des visites en décembre dernier en Europe. Une part exceptionnellement basse, sachant qu’IE occupait il y a encore quelques années plus de 95 % du marché…

Navigateurs Europe decembre 2011

Son passage sous la barre des 50 % en 2010 était déjà historique, celui sous celle des 40 % est tout aussi important. Cela signifie notamment que dans de nombreux pays (puisqu’il s’agit d’une moyenne), Internet Explorer est inquiété, voire surpassé par ses concurrents. C’est notamment le cas en Grèce (voir en fin d'article).

Safari au-delà des 10 %

Entre décembre 2010 et décembre 2011, deux tendances ressortent nettement. IE a ainsi perdu 8,3 points d’influence, tombant à 40,9 % de parts d’utilisation, tandis que Mozilla Firefox a tout de même vu sa part d’utilisateur se dégrader de 2,9 points pour atteindre 26,2 %.

A contrario, Chrome a vécu une année 2011 exceptionnelle avec une augmentation de 7,8 points de parts de visites web, soit 18,2 % au total, tandis qu’Apple Safari profite des excellentes ventes de Mac pour dépasser les 10 % de part de marché (+3,1 points). Opera clôt le classement avec 2,3 % de parts d’utilisation.

Navigateurs Europe decembre 2011

Chrome, le métronome

Comme le tableau ci-dessus le montre parfaitement, les ventes de Mac en décembre ont joué un rôle particulièrement important, Safari progressant de 1,1 point en seulement un mois. Le grand perdant en décembre est sans surprise Internet Explorer, qui a tout de même perdu 2,1 points en cette fin d’année.

Chrome, lui, progresse de façon plus continue : +0,7 pt en août, +0,8 pt en septembre, +0,9 pt en octobre, +0,6 pt en novembre, +0,8 pt en décembre. S’il continue sur ce rythme en 2012, le navigateur de Google pourrait bien dépasser Firefox avant la fin de l’année.

Les succès actuels de Chrome et Safari devraient de plus rapprocher IE de la barre des 30 %. Le passage de témoin avec Chrome ou Firefox (en cas de remontée) sera alors très proche.

Navigateurs Europe decembre 2011

Rappelons que dans le monde, la situation est assez similaire à celle de l’Europe. Internet Explorer se rapproche des 40 % et la jonction entre Chrome et Firefox n’a jamais été aussi proche.
Publiée le 07/02/2012 à 14:41 - Source : AT Internet
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité