S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Intel 520 Series : Intel annonce enfin ses SSD S-ATA 6 Gbps / 25 nm

SandForce SF-2281 INside

L'année dernière, Intel lançait deux nouvelles gammes de SSD au format de 2.5" qui disposaient chacune de son intérêt : les 320 Series avec des puces en 25 nm, mais en S-ATA 3 Gbps, et les 510 Series avec des puces en 34 nm, mais une interface S-ATA 6 Gbps. Aujourd'hui, le fondeur annonce enfin des modèles disposant de ces deux atouts : les 520 Series.

Connus jusqu'à lors sous le nom de code Cherryville, ceux-ci sont doublement en retard. Tout d'abord par rapport à la concurrence, qui propose déjà depuis de nombreux mois des modèles S-ATA 6 Gbps / 25 nm, mais aussi par rapport à la date initialement prévue.

En effet, Intel aurait dû annoncer ces nouveaux SSD en même temps que Sandy Bridge-E et a finalement changé d'avis à la dernière minute, sans donner la moindre justification. On peut néanmoins penser que cela n'est pas sans lien avec les soucis rencontrés par son contrôleur, qui sont en train d'être corrigés.

Intel SSD 520 Series Intel SSD 520 Series

Quoi qu'il en soit, cette gamme 520 Series devrait signer le retour d'Intel dans le monde des SSD haut de gamme, mais pas sur celui des contrôleurs. En effet, pour la seconde fois la marque s'est associée avec une société tierce pour concevoir ses produits. Après Marvell pour les 510 Series, c'est au tour de LSI de faire son entrée avec le SandForce SF-2281VB1-SDC.

Les trois modèles que nous avons pu avoir entre les mains nous indiquent qu'il est associé à des puces MLC 29F64G08ACME2 (60 Go) ou 29F16B08CCME2 (120 Go / 180 Go) d'IMFT, gravées en 25 nm, il s'agit donc d'un clone du Vertex 3 d'OCZ ou du Force 3 de Corsair. Ce dernier exploitait néanmoins des puces d'une autre référence, des  29F16B08ACME1. Nous avons demandé plus de détails sur les différences de ces dernières dans la pratique.

Intel promet néanmoins un firmware différent de ses concurrents, plus efficace et développé par ses équipes en liaison avec celles de LSI. Il faudra voir si cela se remarque dans la pratique, ou pas.

Intel SSD 520 Series Intel SSD 520 Series

Au final, ce sont donc cinq modèles qui se veulent plus véloces que leurs prédécesseurs, tant au niveau du débit que du nombre d'IOPS pouvant être traitées :

Intel SSD 520 Series

Comme on peut le voir ici, le débit en lecture est constant sur toute la gamme : 550 Mo/s. Il est d'un maximum de 520 Mo/s en écriture, mais les modèles de 60 Go et 120 Go devront se contenter de 475 Mo/s et 500 Mo/s, respectivement.

Le plus grand bond par rapport aux 510 Series se situe néanmoins au niveau des IOPS, puisqu'il est question de 12k et 25k pour les deux premiers modèles en lecture, et de 50k pour le reste de la gamme. Précédemment, il fallait se contenter de 20k.

En écriture, on passe de 23k et 40k à 60k pour les modèles les plus rapides. On notera ici que le modèle disposant du plus de capacité, celui de 480 Go, devra se contenter de 42k. Cela reste néanmoins bien mieux qu'auparavant puisqu'il était question de 8k seulement.

Pour rappel, voici les caractéristiques annoncées pour la gamme Vertex 3 d'OCZ :

OCZ Vertex 3

Contrôleur SandForce oblige, Intel met en avant les capacités de compression de ce dernier. En effet, les chiffres annoncés devraient surtout être respectés avec des données fortement compressibles. Pour rappel, cette fonctionnalité permet de réduire les accès et d'augmenter les performances, mais celles-ci dépendent alors largement du type de fichiers traités.

Car si des données brutes comme des mails, des fichiers texte... peuvent être facilement compressées, ce n'est pas le cas des films, par exemple.

Intel SSD 520 Series

Intel donne d'ailleurs quelques chiffres, et indique qu'avec des données non compressibles, le débit en écriture peut tomber à 235 Mo/s au lieu de 520 Mo/s, alors que le nombre d'IOPS pouvant être traitées passe de 60k à 16,5k en écriture aléatoire sur des fichiers de 4 ko.

Cette série introduit aussi des capacités de chiffrement AES-256 et une protection des données afin d'éviter leur corruption. Des fonctionnalités qui sont propres au contrôleur comme on peut le voir au sein de sa fiche technique, mais qui ne sont pas toujours exploitées par les constructeurs. Autre moyen pour Intel de se démarquer : une garantie de 5 ans proposée par défaut sur toute cette gamme.

Intel SSD 520 Series

Malheureusement, il semble que cela se ressente au niveau de la facture finale. En effet, alors qu'un Force 3 et un Vertex 3 de 240 Go se trouvent actuellement entre 280 € et 340 €, certains revendeurs annoncent déjà le 520 Series de cette capacité à plus de 500 €.

Reste à voir si les tarifs seront revus à la baisse dans les jours à venir et si les performances seront effectivement au rendez-vous, ce que nous ne devrions pas tarder à vous faire savoir.

SSD Intel 5820 Series Materiel.net
Publiée le 06/02/2012 à 17:17

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;