Nouveau répit pour les utilisateurs légitimes de MegaUpload

Les fonds du gouffre 16
Les comptes de Megaupload sont bloqués depuis une quinzaine de jours, ce qui asphyxie les relations entre MU et Cogent, son principal hébergeur. Cogent accorde cependant un nouveau répit aux fichiers MegaUpload, jusqu’à la fin février. D’après l’avocat de MU, il s’agit de laisser du temps à la plateforme, désormais déconnectée, afin de négocier avec le Département de la Justice (DoJ) américain le déblocage des fonds.

Ira Rothken avocat Megaupload

Interrogé par ZDNet.fr, l’avocat de MU explique que se pose une problématique de preuve électronique dans la remise de ces fichiers au public. Et « cette préservation des preuves implique beaucoup de pétaoctets de données et nécessitera probablement des semaines en ayant recours à des protocoles d’investigation électronique ». Quant au DoJ, il souligne toujours chez nos confrères que « c’est le tribunal qui décidera ce qu’il convient de faire et si des fonds peuvent être débloqués à cette fin ».

Carpathia Hosting, autre hébergeur de MU, s’est allié avec Electronic Frontier Fondation dans l’opération Megaretrieval afin de récolter les avis des utilisateurs et préparer une éventuelle action en justice.
Publiée le 06/02/2012 à 10:51
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité