Windows 8 et ARM : les applications Win32 réclameraient un certificat

Uniquement Office et IE sur les tablettes ? 105
Depuis que WIndows 8 a été présenté pour la première fois sur une machine équipée d’une puce ARM, une question est demeurée en suspens : qu’en sera-t-il des applications classiques et donc de Win32. Selon une source de The Verge, Win32 serait bien présent mais dans un mode restreint et pour des cas bien précis.

win8

Comme on le sait déjà, Windows 8 présente un nouveau jeu d’API baptisé WinRT. Les applications basées sur ce framework peuvent être écrites dans de multiples langages, y compris HTML5 et JavaScript. Ce sont les fameuses applications Metro, prévues pour s’interfacer avec le Start Screen et parfaitement adaptées au tactile. Sur un PC, Windows 8 doit pouvoir faire fonctionner toutes les applications actuelles reposant sur Win32. Mais qu’en est-il de la situation sur les tablettes ?

WinRT définit de nouveaux standards pour les applications Windows mais les applications qui l’utilisent ne sont pas forcément taillées pour une utilisation PC plus classique. La question qui se posait donc était de savoir si les applications Win32, à l’inverse, fonctionneraient sur les tablettes. La réponse pourrait être à la fois oui et non. Selon The Verge, il y aurait bien un jeu d’API Win32 mais prévu uniquement pour faire fonctionner Office et Internet Explorer.

Deux problèmes se posent concernant Win32. Premièrement, les interfaces des applications classiques ne sont pas adaptées au tactile, du fait notamment de contrôles trop petits. Deuxièmement, elles ne sont pas conçues pour préserver l’autonomie alors que WinRT propose justement des fonctions dans ce sens. De fait, selon The Verge, le travail assez profond réalisé sur Office 15 prendrait notamment en compte cette problématique afin de s’assurer que la suite ne détruira pas l’autonomie si elle est exécutée sur une tablette.

Les applications Win32 sur ARM seraient en fait accompagnées d’un certificat de sécurité obligatoire. Sans la présence de ce dernier, impossible d’installer ou d’exécuter une application. Cela signifie que si la porte s’ouvre aux applications tierces, les développeurs devront obtenir de tels certificats.

Or, la question des développeurs tiers reste elle aussi au suspens. Concernant les tablettes, on peut comprendre la volonté de ne laisser que le minimum vital pour les applications classiques. Mais l’utilisation des processeurs ARM ne se limitera pas aux tablettes. On se rappellera notamment de la volonté de NVIDIA de parvenir à des PC portables équipés de telles puces. De fait, le public ne comprendrait pas pourquoi un PC ne serait pas pourvu d’un bureau et pourquoi les applications habituelles n’y fonctionneraient pas. Ce point est donc à éclaircir et nécessitera une communication précise.

Même si les informations fournies par The Verge sonnent « réelles », il faudra tout de même attendre une confirmation officielle de la part de Microsoft. Celle-ci pourrait d’ailleurs arriver prochainement puisque la bêta publique sort dans quelques semaines. 
Publiée le 02/02/2012 à 10:57 - Source : The Verge
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité