S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Android : 1 % pour Ice Cream Sandwich et presque 60 % pour Gingerbread

Il y a donc autant de terminaux sous Android 4.0 que sous Android 1.6 !

Fidèle à son habitude, l'équipe des développeurs d'Android publie les chiffres de la fragmentation de son système d'exploitation mobile. Sans grande surprise Gingerbread, Honeycomb et Ice Cream Sandwich gagnent du terrain, mais cette dernière version reste tout de même marginale avec à peine 1 % des parts de marché.

Comme d'habitude, il s'agit d'un calcul ne prenant en compte que les terminaux (smartphones et tablettes principalement) qui se sont connectés au moins une fois à l'Android market au cours des deux dernières semaines.

Voici le détail de la répartition annoncé par Google au 1er février avec, entre parenthèses, le changement par rapport au mois dernier :
  • Android 1.5 (alias Cupcake) : 0,6 % (pas de changement)
  • Android 1.6 (alias Donut) : 1,0 % (- 0.1)
  • Android 2.1 (alias Eclair) : 7,6 % (- 0.9)
  • Android 2.2 (alias Froyo) : 27,8 % (- 2.6)
  • Android 2.3.x (alias Gingerbread) : 58,6 % (+ 3.1)
  • Android 3.x (alias Honeycomb) : 3.4 % (+ 0.1)
  • Android 4.0.x (alias Ice Cream Sandwich) : 1 % (+ 0.4)
Android market fragmentation février 2012

Bien que la tendance soit toujours à la baisse, nous avons finalement que très peu de changement dans le bas du tableau. En effet, les versions Cupcake (1.5) et Donut (1.6) sont présentes sur 1,6 % des terminaux, contre 1,7 % un mois plus tôt. Même situation avec le couple Eclair et Froyo (respectivement Android 2.1 et 2.2) qui passe de 38,9 % à 35,4 %.

Finalement, les seules révisions à grimper sont Gingerbread (2.3.x), Honeycomb (3.x) et ICS (4.0.x) qui atteignent 58,6 %, 3,4 % et 1 % des parts de marché, soit une hausse respectivement de 3.1 points, 0.1 point et 0.4 point. Android 2.3 est donc celui qui dispose de la plus forte progression.

La situation n'a rien d'étonnant étant donné que bon nombre de constructeurs ne proposent pas encore de mise à jour vers Android 4.0, tandis que certains nouveaux smartphones sont encore lancés avec Gingerbread. Du côté de la version dédiée aux tablettes (Android 3.x) c'est le calme plat avec des parts de marchés quasiment identiques d'un mois sur l'autre.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 02/02/2012 à 09:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;