S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nokia : ses ventes de smartphones continuent de sombrer

Les Lumia ne sont pas encore les sauveurs

En attendant les résultats définitifs de Samsung, Nokia vient de livrer les résultats de son dernier trimestre 2011. Toujours en recul par rapport à l’année précédente, la société a tout de même de nouveau vendu plus de 100 millions de mobiles, lui permettant de garder sa place de n°1 mondial sur toute l’année 2011.

nokia lumia

Avec exactement 113,5 millions de téléphones écoulés fin 2011, soit une baisse de 8 % en un an, la firme européenne limite la casse. Les ventes de téléphones classiques, hors smartphones donc, se sont d’ailleurs très bien comportées, puisqu’elles ont atteint 93,9 millions d’unités, soit une petite baisse de 1 % d’une année sur l’autre, et une augmentation de 5 % par rapport au trimestre précédent.

Concernant les smartphones, l’écart avec Apple et certainement Samsung est par contre très important. Nokia n’a ainsi vendu que 19,6 millions de smartphones contre 28,6 millions l’an passé, soit un recul de 31 % en un an. La Pomme, elle, a tout de même liquidé plus de 37 millions d’iPhone durant la même période, soit près du double de Nokia.

Nokia ventes Q4 2011

Géographiquement, l’Asie Pacifique et la région Moyen-Orient et Afrique ont tiré les ventes de Nokia vers le haut, avec respectivement 34,7 millions d‘unités (+11 %) et 25,9 millions d’unités (+17 %). A contrario, l’Europe (-24 %), la Chine (-33 %) et l’Amérique du Nord (-81 %) ont délaissé Nokia.

Des marges en forte baisse

Afin de garder ses bons niveaux de vente du côté des téléphones classiques, Nokia a dû réduire ses marges et donc ses tarifs moyens. Au dernier trimestre, les prix moyens de ses téléphones ont ainsi atteint 32 €, contre 42 € un an auparavant. Sa marge brute est pour sa passé de 28,5 à 27,7 %. La logique est similaire concernant les smartphones, avec une marge brute en forte baisse (19,9 % contre 28,7 %) et un prix moyen de 140 € contre 154 € fin 2010.

Financièrement, la chute des smartphones pèse logiquement sur son chiffre d’affaires. Ce dernier a ainsi perdu 21 % de sa valeur, pour atteindre 10,005 milliards d’euros fin 2011. Du côté des bénéfices bruts d’exploitation, ils passent de 884 millions d’euros en 2010 à une perte de 954 millions en 2011. Une différence importante qui s’explique principalement par une dépréciation de la clientèle de sa division Location & Commerce d’1,09 milliard d’euros. Sans cette dépréciation, Nokia serait donc dans le vert.

Les Lumia bientôt partout dans le monde

Notons qu’en accord avec son partenariat avec Microsoft, ce dernier lui a reversé 180 millions d’euros. Nokia lui a cependant renvoyé en partie l’ascenseur pour l’exploitation de la licence Windows Phone 7.

Enfin, selon Nokia, plus d’1 million de Lumia sous WP7 Mango ont été vendus. La firme précise que ses Lumia seront disponibles dans de nouveaux pays d’ici ces prochains mois, notamment en Chine et en Amérique latine. De quoi annoncer d’excellentes ventes lors des prochains trimestres ?
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 28/01/2012 à 09:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;