Intel et IBM dévoilent leurs résultats financiers de l'année 2011

160 milliards de $ de CA annuel à eux deux 25
Outre Google, ses compatriotes Intel et IBM ont eux aussi dévoilé les résultats financiers de leur dernier trimestre 2011. Intel, sans surprise, a ainsi annoncé des résultats records. Big Blue, pour sa part, dépasse à nouveau la barre des 100 milliards de $ sur l’année, performance que seuls HP et Apple sont aujourd’hui capables parmi les sociétés high-tech (Samsung mis à part).

Intel

  • Dernier trimestre :
  • Chiffre d’affaires : 13,9 Mds (+20,8 %)
    • dont la division CPU/Chipset : 9 Mds (+17 %)
    • dont la division Data Center : 2,7 Mds (+8 %)
    • dont la division McAfee/Communications : 1 Md
  • Marge brute : 64,5 % (-0,1 pt)
  • Bénéfice net : 3,4 Mds (+6 %)
  • Année 2011 :
  • Chiffre d’affaires : 54 Mds (+24 %)
    • dont la division CPU/Chipset : 35,4 Mds (+17 %)
    • dont la division Data Center : 10,1 Mds (+17 %)
    • dont la division McAfee/Communications : 3,6 Mds
  • Marge brute : 62,5 % (-2,8 pts)
  • Bénéfice net : 12,9 Mds (+13 %)
Au regard de ces résultats, nous pouvons donc remarquer que le dernier trimestre 2011 a été bon, notamment du côté de la marge brute. L’augmentation de son bénéfice est par contre bien inférieure aux précédents trimestres.

Au final, Intel, en partie grâce au rachat de McAfee et d’Infineon, affiche un chiffre d’affaires et un bénéfice record. Ceci en étant absent des marchés des smartphones et des tablettes. En cas de succès dans ces deux secteurs lors des prochaines années, il est certain que les résultats d’Intel ne sont pas prêts de chuter.

IBM

  • Dernier trimestre :
  • Chiffre d’affaires : 29,5 Mds (+1,6 %)
    • dont la division Services : 15,3 Mds (+2,7 %)
    • dont la division Logiciel : 7,65 Mds (+8,7 %)
    • dont la division Systèmes & Technologie : 5,8 Mds (-7,6 %)
  • Marge brute : 49,9 % (+0,9 pt)
  • Bénéfice net : 5,49 Mds (+4,4 %)
  • Année 2011 :
  • Chiffre d’affaires : 106,9 Mds (+7,1 %)
    • dont la division Services : 60,16 Mds (+6,6 %)
    • dont la division Logiciel : 24,9 Mds (+10,9 %)
    • dont la division Systèmes & Technologie : 19 Mds (+5,6 %)
  • Marge brute : 46,9 % (+3,8 pts)
  • Bénéfice net : 15,85 Mds (+6,9 %)
À l’instar d’Intel, le dernier trimestre d’IBM a globalement été bon bien qu’inférieur aux précédents trimestres. Là où ce trimestre sort du lot, toujours à l’instar d’Intel, c’est du côté de la marge brute. Doit-on en conclure qu’en période de Noël, les marges augmentent ? Pas forcément, mais pour IBM (bien plus que pour Intel cette fois), ce dernier trimestre a été capital, avec tout de même 34 % de son bénéfice net annuel réalisé lors de cette période.

On notera la mauvaise performance de sa division Systèmes & Technologie fin 2011, avec une chute de 7,6 % du chiffre d’affaires. IBM précise cette situation par un recul très important (-31 %) des systèmes z mainframe, qui ont connu un an auparavant un immense succès.
Publiée le 21/01/2012 à 08:08
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité