MPAA, RIAA, Universal, le DOJ et Hadopi.fr : la riposte des Anonymous

RIAA bien qui RIAA le dernier 158
Suite à la fermeture des sites Megaupload et Megavideo, la riposte n’a pas tardé. Plusieurs sites ont ainsi été attaqués par les Anonymous, ces dernières heures.

Anonymous Megaupload DoJ Universal Music

Quinze minutes ont ainsi suffi pour que le site du département de la justice américaine (DoJ) soit indisponible, tout comme celui d’Universal Music, principale major du secteur, en lutte contre le groupe Mega il y a quelques semaines suite à la publication de sa vidéo (toute l’affaire). À l’heure actuelle, il est possible que vous puissiez y accéder, mais non sans quelques problèmes de lenteurs.

Quelques minutes plus tard, les sites de la MPAA et de la RIAA ont eux aussi été inondés d’attaques (D)DOS, les rendant lents, voire indisponibles, tout dépend les moments.

Ce n’est cependant pas terminé. Hadopi.fr a lui aussi subi la vindicte des Anonymous, tout comme Copyright.gov. Et bien d’autres sites pourraient suivre.

Sur Twitter, les Anonymous notent non sans ironie que MegaUpload a été fermé sans SOPA. « Maintenant, imaginez ce qu’il arrivera si cela passe. L’internet que nous connaissons prendra fin. »
Publiée le 20/01/2012 à 00:25
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €