S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Blocage : Allostreaming, Alloshowtv, Alloshare et Allomovies sont morts

De l'huile et du feu

Mise à jour 23/01/12 : Allostreaming.com, Alloshowtv.com, Alloshare.com et Allomovies.com sont désormais fermés définitivement. En pleine affaire Megaupload, l'ordonnance de blocage, attendue du TGI de Paris devrait ainsi devenir sans objet.

Première diffusion 18/01/12
: Allostreaming annonce sur son site la fermeture de son service. « Nous vous annonçons avec regret la fermeture définitive de nos services (Films et séries en Streaming). Cette fermeture est principalement due au déréférencement de notre site par les moteurs de recherches google, yahoo, bing) ». Ciblé par une procédure depuis août 2011, le site de référencement de films a préféré baisser pavillon.

Comme nous le soulignions, contrairement à Orange, Google, Yahoo! et Bing ont déjà obtempéré à l’injonction adressée par les ayants droit du cinéma français. Ils ont nettoyé leur moteur des traces de ce site, sans attendre la décision de justice du TGI de Paris programmée pour mars 2012.

allostreaming iallostreaming 

Cependant, Allostreaming ne termine pas aussi sèchement son message.

Il indique que « des dizaines de sites avec un service similaire et une communauté encore plus active existent toujours » tout en donnant un moyen d’y accéder. « Il suffit juste de faire une simple recherche sur un moteur de recherche de votre choix exemple : (http://www.google.fr/?q=streaming+series , http://www.google.fr/?q=streaming+films) ».

allostreaming iallostreaming

La fermeture d’Allostreaming est cependant très relative. Le message d’avertissement des éditeurs du site propose d’accéder « au contenu du site », avec un lien pointant vers iallostreaming.com qui propose à son tour des contenus en streaming (des animations). Ce petit « i » dans l'URL qui va permettre aux ayants droit de justifier un peu plus leur dispositif de blocage des sites miroirs avec l’ALPA et TMG...

En plus d’Allostreaming, trois autres sites ont été visés par la procédure des ayants droit du cinéma : Alloshowtv.com, Alloshare.com et Allomovies.com. Si ce dernier est inactif, Alloshowtv reste accessible (même sous sa variante ialloshowtv.com). Quant à Alloshare.com, il promet une nouvelle version destinée à "devenir la plus grosse base de données de films en streaming sur le net".
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 23/01/2012 à 09:05

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;