Entente sur les prix des LCD : 553 millions de $ d'amende pour les fabricants

Quel beau marché celui des LCD... 91
Pour les fabricants de LCD, l’histoire se répète. Après avoir écopé d’une amende de 649 millions d’euros par l’Union européenne il y a un an pour entente sur les prix, voilà que ces mêmes constructeurs devront cette fois payer 553 millions de dollars outre-Atlantique pour les mêmes raisons. Il est intéressant de noter que les différents États des USA précisent que cette entente a concerné les télévisions LCD, mais aussi les écrans d’ordinateurs de bureau et portables.

Samsung 27A850D LCD Hardware Canucks

Exempté d’amende en Europe pour avoir dénoncé le cartel, Samsung n’échappera pas cette fois-ci à la sentence des USA. Le géant sud-coréen devra ainsi payer 240 millions de dollars, soit deux fois plus que son voisin japonais Sharp (115,5 millions) et le Taiwanais Innolux (110,3 millions).

Les autres constructeurs ne subiront qu’une faible amende : 39 millions pour Hitachi, 25,7 millions pour HannStar Display, 5,3 millions pour Chunghwa et 2,9 millions pour Epson. Ceci sans compter près de 15 millions supplémentaires que cinq fabricants devront payer pour régler d’autres amendes.

501 millions pour dédommager les consommateurs

« Cette entente sur les prix a manipulé les règles du jeu pour les entreprises qui respectent les règles et cela a conduit les consommateurs à payer des prix artificiellement élevés pour des téléviseurs, des ordinateurs et d'autres appareils » a résumé Eric Schneiderman, le ministre de la Justice de l’État de New York.

Cette condamnation est liée à une entente entre 1999 et 2006. 24 États et la ville de Washington sont concernés par cette condamnation. 501 millions de dollars seront reversés aux consommateurs via un programme dédié. 37 millions iront aux gouvernements des États US et aux autres acteurs ayant subit des dommages.

Loin d'être une première pour les fabricants de LCD

Notez que d’autres fabricants sont susceptibles d’avoir des amendes et qu’il y a quelques années, le Japon a infligé une amende équivalente à 25 millions d’euros à ces constructeurs en 2009. Enfin, rappelons que la cour de San Francisco avait déjà en 2008 condamné pour entente sur les prix plusieurs fabricants de LCD. À cette époque, ces constructeurs avaient été condamnés à 585 millions de $ de pénalités. LG avait notamment dû mettre 400 millions de $ afin de faire table rase.
Publiée le 28/12/2011 à 08:08 - Source : Reuters
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité