S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Des policiers municipaux menacés par la Hadopi

Le Mèze est dite

La Hadopi poursuit l’envoi de ses avertissements. Jusqu’à présent, les affaires qui remontaient à la lumière frappaient des particuliers. Un retraité SNCF, un enseignant, une maman à la tête d’une EURLMidi Libre rapporte cependant que le maire de Mèze a reçu à son tour pareille lettre de menace. TMG, l’entreprise privée œuvrant pour les ayants droit, a flashé la connexion internet des ordinateurs mis à disposition de policiers municipaux, et ce pour deux fichiers : le film Cars 2 et le morceau des Black Eyed Peas, Just can’t get enough.

rapport IP fail HADOPI

Le courrier d’avertissement a été mis sur la table par l’opposition lors du dernier conseil municipal. Selon nos confrères, le maire de Mèze, Henry Fricou, a demandé au directeur général de services une enquête administrative interne. « Celle-ci n’est pas encore terminée, mais elle devrait aboutir au verrouillage de certains sites internet. Et peut-être à des mesures disciplinaires, surtout s’il est avéré que d’autres fichiers ont été piratés » explique Midi Libre.

Rappelons qu’Hadopi met en cause le défaut de sécurisation non un téléchargement illicite effectué par le titulaire de la ligne. Si l'abonné risque 1 mois de suspension ou/et 1500 euros d'amende, le contrefacteur risque lui jusqu'à 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende. Un examen attentif des logs devrait permettre de glaner quelques indices dans cette mise en cause.

Ce double flashage pose une nouvelle fois la question de la convocation des abonnés situés en province, problématique dont se sont saisis le député PS Christian Paul et l'initiative SOS Hadopi.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 20/12/2011 à 14:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;