S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows Store, Microsoft se redresse

L'éditeur détaille le fonctionnement de son Windows Store

Comme on le sait désormais, la bêta de Windows 8 arrivera vers la fin du mois de février prochain. Elle sera complète au niveau des fonctionnalités et intégrera notamment une version active du Windows Store. Microsoft a consacré hier soir une conférence de presse complète au sujet, avant d'alimenter son blog officiel pour en dévoiler les détails.

windows 8 store

Opération séduction pour les développeurs

Le Windows Store représentera la première boutique d’applications intégrée à Windows. Elle est de fait un élément incontournable de la stratégie commerciale de l’éditeur. Une telle boutique crée en effet un écosystème « accroché » à l’utilisateur. Ce dernier peut disposer de ses applications sur n’importe quelle machine tant qu’il garde le même compte Live, qui servira bien entendu d’identifiant.


Mais avant même de parler d’écosystème, Microsoft doit commencer par attirer les développeurs. Et l’éditeur se livre à une véritable opération séduction via des règles relativement souples et un appât du gain. En effet, le Store opère une séparation 70/30 classique : 70 % pour l’auteur de l’application : 30 % pour Microsoft. Mais cette répartition n’est valable qu’au début : dès qu’une application dépasse les 25 000 dollars générés par les ventes, l’auteur engrange 80 % des gains tandis que la part de Microsoft tombe à 20 %. Cette évolution, une fois atteinte, devient permanente.

windows 8 store

L’accès des développeurs à la boutique se fait également en fonction de leur statut. L’ouverture du compte coûtera donc :
  • 49 dollars pour un développeur indépendant
  • 99 dollars pour une société
Comme sur n’importe quelle boutique en ligne, il y aura différents sas de validation. Ce sujet a déjà été abordé durant la conférence BUILD, comme nous l’avions indiqué en septembre. L’application, créée dans Visual Studio 2012, pourra être envoyée directement pour validation. Le développeur verra alors une page web lui affichant les étapes successives ainsi que celle en cours, accompagnée de son délai moyen.
  • Étape 1: Pre-processing (1 heure)
  • Étape 2: Security test (3 heures)
  • Étape 3: Technical Compliance (6 heures)
  • Étape 4: Content Compliance (6 heures)
  • Étape 5: Signing and Publishing (2 heures)
  • Étape 6: Release
La souplesse se retrouve également dans les méthodes de distribution offertes aux développeurs :
  • La vente classique
  • La simple distribution, dans le cas d’une application gratuite
  • Modèle freemium : l’application est gratuite, mais son contenu en est payant
  • Versions de démonstration, limitées en fonctionnalités ou par le temps, comme ce qui existe sous Windows Phone 7
  • Les applications financées par la publicité
  • La vente sous forme d’abonnement
Microsoft précise d’ailleurs au sujet des abonnements que les formules externes seront acceptées sans problèmes. Il s’agit d’une pique clairement adressée à Apple pour qui ce type de formule a mis du temps à être accepté. Redmond fait d’ailleurs la démonstration de l’application Telegraph qui illustre le cas d’un abonnement extérieur.

windows 8 store

Microsoft indique que de multiples plateformes de publicités seront gérées et que le Windows Store s’étendra aussi bien sur les plateformes x86 et ARM. Pour ces dernières, le Store devrait d’ailleurs être le seul moyen d’installer des applications. Autre précision importante : les entreprises disposeront d’un mode ad-hoc permettant de déployer des applications maison en interne.

Au total, 231 pays seront concernés par la boutique et le parc potentiel de machines compatibles a dépassé les 500 millions. C’est en effet le nombre de licences Windows 7 vendues à ce jour, et Windows 8 réclame les mêmes prérequis techniques que son prédécesseur.

Découverte et visibilité

L’intégralité du contenu du Windows Store sera indexée par Bing pour que l’utilisateur puisse trouver efficacement ce qu’il cherche, du moins en théorie. Car le potentiel de découverte semble être un véritable objectif pour l’éditeur.

windows 8 store

La présentation des fiches produits est ainsi sobre presque à l’extrême. Un écran coupé en deux, la partie gauche servant de résumé, tandis que la droite donne le détails. On accède également aux classiques rubriques Résumé, Détails et Avis. Quand l’application le permet, le bouton d’achat est accompagné d’un autre réservé à la version d’essai. Cette dernière peut être basculée en version complète depuis une fonction intégrée. Il ne s’agit pas d’une mouture différente et il n’y a donc pas de doublon : les fonctionnalités dormantes sont simplement activées.

Mcirosoft précise en outre que le Store est un service qui évoluera continuellement. Toutefois, la grande majorité des fonctionnalités pourra être testée avec la bêta de Windows 8. Comme nous l’indiquions dans notre actualité précédente, seules des applications gratuites seront proposées. D’ailleurs, l’éditeur n’intégrera en grande partie dans sa boutique que les applications des développeurs invités à participer, mais pas seulement.

La firme ouvre en effet un concours destiné aux développeurs pour leur donner une chance de placer leur application dans le Windows Store dès février. Le développeur ne pourra gagner de l’argent via cette victoire, mais il disposera évidemment d’un avantage en termes de visibilité. Les développeurs ont jusqu’au 8 janvier pour soumettre leur création. Attention : les résolutions multiples devront être travaillées car les applications seront testées au minimum en 1366x768 et 1920x1080.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 07/12/2011 à 12:02

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;