S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

GNOME 3.4 : Boxes promet une gestion simple des machines virtuelles

Machines virtuelles à la demande

Quiconque suit l’actualité des distributions Linux peut voir qu’une part des nouveautés concerne souvent la virtualisation. Cette dernière permet différents processus mais le plus courant est la création d’une machine virtuelle contenant un système invité. La tendance actuelle est de faciliter ce processus pour le mettre à la portée de l’utilisateur. Les développeurs de GNOME travaillent sur un tel concept pour la prochaine évolution majeure 3.4 de l’environnement.

gnome boxes

La virtualisation, un terme qui fait moins peur

La virtualisation est une technique « barbare » pour l’utilisateur lambda mais permet pourtant certaines facilités comme le fonctionnement d’un système d’exploitation à l’intérieur d’un autre. On reprend ici le concept de sandbox pour que le système invité ne communique avec l’hôte qu’à travers des portes soigneusement gardées. La virtualisation a notamment fait un bond en termes de visibilité au passage d’Apple aux processeurs Intel, des solutions comme Parallels Desktop et VMware Fusion faisant les beaux jours de ceux qui voulaient également avoir Windows sous la main.

Les distributions Linux intègrent des technologies de virtualisation depuis des années, notamment Xen et plus récemment KVM. Le client gratuit VirtualBox est également un classique en fonction des systèmes. Mais les développeurs de GNOME affichent une volonté claire pour la prochaine version 3.4 de l’environnement : permettre la création très simplifiée de machines virtuelles, appelées Boxes (boîtes), mais offrir surtout un catalogue de ces machines, qu’elles soient distantes ou locales.

Des boîtes locales ou à distance

Sur la page décrivant le projet sur le site de GNOME, la comparaison qui est faite revient à croiser, sur Mac OS X, Fusion avec Apple Remote Desktop. En clair, Boxes va permettre à la fois de créer des machines virtuelles, mais également de les gérer, y compris quand elles sont distantes.


La vidéo ci-dessus (qu'il vaut mieux regarder en plein écran et en HD) montre deux créations de machines virtuelles, l’une sous Windows 7, l’autre sous Fedora 15. Mais à bien regarder, on se rend compte par exemple que la création de la VM sous Windows 7 se fait depuis une image ISO à distance. La connexion se fait via Spice. Pour information, la technologie de virtualisation utilisée est KVM. Le blog ProvisoirementVotre précise en outre que la bibliothèque libvirt devrait permettre aux projets de récupérer des machines virtuelles créées sous VirtualBox ou VMware.

gnome boxes gnome boxes gnome boxes 

Dans les captures fournies par GNOME, on remarque que le développement se fait avec une vision précise d’une utilisation simple. Peu d’éléments, des explications claires, des choix logiques, et surtout un mode entièrement automatisé (unattended) qui permet d’installer un système d’exploitation d’une traite si on a fourni les bonnes informations avant de lancer la procédure.

gnome boxes gnome boxes gnome boxes 

En dehors de la création de machines virtuelles locales, Boxes va permettre à un utilisateur d’activer à distance celles qui sont ailleurs. Le cas classique serait celui d’un PC fixe à la maison et d’un besoin d’utiliser une VM depuis un portable. Cependant, Boxes est très clairement tourné vers le grand public et il n’a pas vocation à remplacer un quelconque produit existant.

Ceux qui souhaitent en savoir davantage pourront consulter la page de présentation du projet sur le site de GNOME. Ajoutons que Boxes fera prochainement l’objet sur PC INpact d’un article issu des PCI Labs.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 02/12/2011 à 17:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;