S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

PCi Labs : la tablette Streak 7 sous Honeycomb de Dell est bien là

Pot de miel, oui, c'est ça, elle me colle bien

Comme nous vous l'indiquions lors de notre précédant Labs concernant la tablette de Viewsonic 7e, nous avons en main la Streak 7 de Dell, un modèle de 7 pouces qui est livré sous Android 2.2 mais qui est passé sous Android 3.2, aussi connu sous le nom d'Honeycomb, depuis quelques semaines.

Dell Streak 7

Cette ardoise n'est pas récente puisque lancée l'année dernière. Cependant, elle a subi récemment une mise à jour logicielle importante lui permettant de laisser de côté Froyo pour une version Honeycomb d'Android, la version destinée aux tablettes du système d'exploitation mobile de Google.

D'ailleurs à réception de notre modèle, nous avons dû faire cette mise à jour. Après le téléchargement de fichier contenant l'ISO d'Android 3.2, tout se fait tout seul, et cela prend à peine un petit quart d'heure. Par contre, toutes les données seront perdues, pensez donc à faire une sauvegarde.

7 petits pouces et une dalle TN

Comme son nom l'indique, la diagonale de son écran est de 7 pouces, cependant contrairement à la ViewPad 7e, elle est au format large 16:9. La définition est assez faiblarde : 800x480 pixels. Contrairement au modèle de Viewsonic qui utilise un modèle resistif, celui-ci est de type capacitif. Malheureusement, la dalle embarquée est là encore de type TN, ce qui induit des angles de vision assez étriqués.

Cependant, si ce point peut s'averer gênant sur une tablette de 10.1 pouces pour partager le contenu de nos trouvailles à plusieurs, sur un écran si petit, l'usage est plus individuel. Cela ne sera donc pas un point majoritairement gênant.

Une PSP avec un grand écran, qui tient bien en main

À l'intérieur, on retrouve une plateforme que nous connaissons bien : un SoC Tegra 2 de NVIDIA, 1 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. Du côté de la connectivité, on a du Wi-Fi 802.11n, du Bluetooth 2.1 + EDR ainsi qu'un lecteur de carte SIM pour la puce 3G. Au niveau de la connectique par contre, c'est un peu la misère : un lecteur de carte SDHC, un port propriétaire qui permet de relier à son PC en USB 2.0, et... c'est tout.

Dell Streak 7

Dell nous a mis à disposition la mini station d'accueil vendue en option (44.99 €) qui permet de récupérer une sortie HDMI de type A, un port USB 2.0 et une sortie casque. On avoue que sans elle, on a la sensation qu'il nous manque quelque chose. Dommage du coup qu'elle ne fasse pas partie du bundle de base.

Dell Streak 7 base face Dell Streak 7 base arriere

Toujours est-il que l'on s'aperçoit que le format 16:9 se marie très bien avec les jeux proposés sur l'Android market et / ou sur la Tegra Zone de NVIDIA ainsi que pour les applications.  Si elle est l'aise pour jouer, l'autonomie dans cet exercice est un peu faible. En effet, nous tenons 3h à 3h30 environ seulement. Il ne faudra pas être trop loin de son cordon d'alimentation. En autonomie Web / applications, on dépasse les cinq heures, ce qui nous semble un peu léger aussi.

Android 3.2 avec un écran de faible définition, ça se passe presque bien 

L'un des points que nous redoutions le plus est la faible définition de l'écran notamment pour la navigation sur Internet. Mais force est de constater que la mise à l'échelle automatique se fait plutôt correctement et qu'aucun site Web (dont le notre pourtant fixé à 1000 pixels de large) ne pose vraiment de problème et cela reste lisible assez facilement. 

Là où cela est frustrant, c'est plus du côté des cinq bureaux d'Android. En effet, on ne peut cumuler les Widgets facilement et l'espace est trop vite occupé. Il faudra alors faire des choix sur ce que l'on installe.

Cette mise à jour vers Honeycomb rend aussi inutiles les boutons qui sont situés sur le côté droit de l'écran puisque tout se réalise par la partie tactile, mais ils restent actifs, ce qui peut s'avérer pratique ou pénible.

La Streak 7, une bonne idée seulement depuis et pour quelques semaines ?

La tablette de Dell va bientôt se retirer du marché et le constructeur va finir d'écouler ses stocks. De nombreux commerçants fracassent d'ailleurs son prix et elle est souvent listée dans les bons plans de nos amis de Prix du Net. Et autant le dire, à moins de 200 € la tablette sous Honeycomb, ce produit nous semble véritablement INtéressant. Au-delà, d'autre modèles existent et proposent mieux et / ou plus grand. 

Son écran est certes limité (dalle TN et faible définition) tout comme son autonomie qui peut s'avérer un peu juste, mais pour se faire la main sur une tablette sous Android à peu de frais, elle tient la route.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 23/11/2011 à 14:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;