(MàJ) VMware corrige le tir sur la virtualisation des anciens OS X

À l’utilisateur de choisir s’il contourne la licence ou pas 28
Mise à jour 2 : Vmware aura été prompt à réagir pour corriger son erreur. Une mise à jour pour Fusion est déjà disponible, remettant en place le contrôle des versions dans la création des machines virtuelles. En résumé, si vous souhaitez virtualiser Mac OS X, vous devrez toujours le faire sur du matériel Apple et utiliser l’une des éditions suivantes :
  • Leopard : version Server
  • Snow Leopard : version Server
  • Lion : versions cliente et Server
La mise à jour est récupérable depuis cette page du site officiel.
 

Mise à jour : VMware a communiqué officiellement au sujet de l’installation possible de Leopard et Snow Leopard dans Fusion 4.1. Selon l’éditeur, il s’agit tout simplement d’une erreur : la vérification de l’édition Server a été omise. Une mise à jour est donc en préparation pour réparer cet « oubli ». La société ne dit pas si elle s’est fait taper sur les doigts par Apple pour avoir autorisé en premier lieu cette fonctionnalité.


 

VMware est connu pour ses produits de virtualisation, et sur Mac notamment pour Fusion. Mac OS X, depuis le passage d’Apple aux processeurs d’Intel, est devenu une plateforme sur laquelle la virtualisation s’est particulièrement développée pour utiliser notamment Windows en complément sans recourir à Boot Camp. Dans une mise à jour de Fusion, VMware permet désormais d’utiliser d’anciennes versions du système d’Apple.

fusion

Fusion peut virtualiser Leopard et Snow Leopard

Quand Lion est sorti, Apple a modifié sa licence d’utilisation en ce qui concerne la virtualisation. Pour la première fois, un Mac OS X client devenait virtualisable. Ainsi, jusqu’à deux copies du système pouvaient prendre place dans des machines virtuelles, sans aucun coût supplémentaire de licence. Cependant, les versions plus anciennes n’étaient pas concernées par cette mesure.

VMware a décidé de passer outre. Dans la révision 4.1 de Fusion, l’éditeur offre la possibilité de créer des machines virtuelles avec les versions client de Leopard et Snow Leopard (versions 10.5 et 10.6 du système), alors que seules les moutures serveur en avaient la possibilité jusqu’à présent.

Or, les licences d’utilisation de Leopard et Snow Leopard indiquent que seules les versions serveur ont le droit d’être virtualisées. De fait, quand on souhaite créer une machine virtuelle avec l’un de ces deux systèmes en client, Fusion demande à l’utilisateur de vérifier la licence. Une manière de se dédouaner alors que c’est bien VMware qui a ajouté cette fonctionnalité absente dans les versions précédentes.

VMware se dédouane

Dans une note technique, VMware explique que Fusion généralise en fait la création de machines virtuelles Mac OS X. lors de la procédure, l’application demande à l’utilisateur de vérifier que la licence d’utilisation du système, quel qu’il soit, permet cette manipulation. Le site MacWorld a interrogé Apple sur le sujet et a reçu une réponse très (trop ?) simple : Lion, Snow Leopard Server et Leopard Server peuvent fonctionner dans des machines virtuelles tant que du matériel Apple est utilisé.

Quoi qu’il en soit, faire tourner d’anciennes versions du système dans des machines virtuelles comporte des avantages. Premièrement, un développeur pourra facilement tester la compatibilité de son application. Deuxièmement, un utilisateur plus classique pourra retrouver la couche d’émulation Rosetta qui permet de faire fonctionner des logiciels PowerPC et qui a disparu de Lion.

D'autres améliorations plus classiques

Parmi les autres améliorations de Fusion 4.1, notons également :
  • Le support du mode plein écran de Lion pour les fenêtres de machines virtuelles
  • Fusion peut lancer automatiquement les machines virtuelles lorsqu’il démarre. Ce réglage peut être ponctuellement évité en maintenant MAJ enfoncé au démarrage.
  • Meilleures animations pour le mode plein écran, Unity et autres
  • Meilleur temps de démarrage pour Windows 7 et affichage plus rapide lors des redimensionnements de fenêtres
  • Sous Lion, mouvements plus fluides de la souris et support de File Vault 2
  • Meilleures performances graphiques dans Lion 10.7.2, Internet Explorer 9 sous Windows, et autres
  • Des corrections de bugs
Le téléchargement de la mise à jour peut se faire directement depuis l’application. Ceux qui souhaitent acheter Fusion pourront se rendre sur le site officiel de VMware. Le tarif de la licence est en ce moment de 37,45 euros, contre le double en temps normal.
Publiée le 24/11/2011 à 08:18 - Source : VMware
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité