S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

iTunes 10.5.1 : le nuage Match prend son envol aux États-Unis

Le blan... la synchronisation devra attendre

Alors même qu’Apple avait publié dans le week-end la bêta 3 d’iTunes 10.5.1, la version finale de ce dernier est disponible. iTunes Match arrive officiellement, mais de manière limitée : le service n’est disponible qu’aux États-Unis.

itunes match 

iTunes 10.5.1 est donc disponible en version finale et ce, pour l’ensemble des marchés habituels, dont la France. Le changelog de cette mouture ne contient en tout et pour tout qu’une seule mention (en dehors des rappels habituels), celle de Match : « Lancement d’iTunes Match. Stockez l’intégralité de votre bibliothèque de musique sur iCloud, y compris la musique importée à partir de CD, et profitez partout et à tout moment de votre collection sur votre iPhone, iPad, iPod Touch, ordinateur ou Apple TV. »

Si vous cherchez toutefois à vous abonner au service pour la somme de 20 euros par an, vous ne trouverez pas le bouton d’accès au service. Et pour cause : seuls les États-Unis sont concernés pour le moment par Match. Une recherche rapide dans l’aide de l’application l’indique :

itunes match 

Ce n’est pas une surprise puisque l’utilisation du service dépend du bon vouloir des maisons de disques. Après tout, iTunes Match apporte sa propre remise en cause d’un système de distribution de la musique déjà largement mis à mal par Internet.

Car iTunes Match permet, pour rappel, de scanner votre bibliothèque musicale afin de la rendre disponible à distance (dans le nuage). Deux cas de figure se présentent alors :
  • Les titres sont disponibles sur l’iTunes Store, auquel cas Apple laisse l’utilisateur récupérer directement les versions vendues habituellement sur la boutique (AAC 256 Kb/s)
  • Les titres ne sont pas disponibles et sont envoyés dans un espace de stockage. Ils sont accessibles tels quels, dans une limite toutefois de 25 000 fichiers.
Le but est bien sûr de synchroniser sa bibliothèque entre les différents appareils possédant iTunes ou de type mobile comme l'iPhone, l'iPad et l'iPhone Touch.

En France, la question du manque à gagner par les ayants droit a d’ores-et-déjà été posée, car Match ne fait pas de distinguo sur l’origine du fichier au moment du scan de la bibliothèque. Une vraie lessiveuse juridique. Qu’il s’agisse d’un morceau acheté sur iTunes, d’un MP3 créé depuis le rip d’un CD ou d’un autre piraté récupéré sur la toile, Match égalise le tout en rendant disponible la version iTunes Store du fichier.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 15/11/2011 à 09:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;