S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Après Flash pour mobile, Silverlight pourrait lui aussi être abandonné

Mais quelle mouche les pique ?

Serait-on en train de vivre un tournant en faveur des standards sur le Web ? Alors qu’Adobe a officiellement annoncé sa défaite face au HTML5 dans le secteur mobile, abandonnant le développement de Flash (pour mobile), voilà que Microsoft pourrait en faire de même avec Silverlight. Selon Mary Jo Foley de ZDNet, Silverlight 5 pourrait ainsi être la dernière mouture.

Silverlight LogoTrès proche de sa version finale, Silverlight 5 n’aura donc pas de petit frère à en croire notre confrère. Ce dernier se base tout d’abord sur des contacts ayant entendu qu’aucune suite n’était prévue par Microsoft à Silverlight. Même la durée du support de S5 n’est pas connue.

Pire encore, il se murmure que Silverlight 5 ne fonctionnera que sur Windows, et uniquement avec Internet Explorer. Si cette nouvelle venait à se confirmer, cela signerait déjà en partie l’arrêt de mort de Silverlight, alors que ce dernier n’a jamais réussi à totalement s’imposer malgré une présence sur plusieurs navigateurs et plusieurs OS. Les sites internet, France 2 par exemple, qui exploitent Silverlight, risquent alors de se tourner vers le Flash ou le HTML5.

Autre nouvelle, plus ancienne, qui irait dans le sens d’une fin de Silverlight, l’équipe dédiée à cette technologie a dû se réorganiser en début d’année. Et plusieurs membres importants de l’équipe à l’origine de Silverlight en 2007 ont depuis quitté le navire.

Notez toutefois que l'éditeur ne devrait pas pour autant abandonner le langage XAML (eXtensive Application Markup Language), très important dans le développement d’applications pour les systèmes de Microsoft.

Reste que même si ce dernier avance que Silverlight n’est pas un concurrent du HTML, et qu’il soutient de surcroît le HTML 5, ce dernier a tout pour s’imposer. Ses soutiens sont désormais nombreux et puissants, dont, outre Microsoft, Google et Apple. Les réseaux sociaux, les sites de vidéos et même certains moteurs de recherches ont de plus intégré ce langage.

Cette nouvelle reste toutefois à être confirmée officiellement. À l’heure actuelle, Microsoft n’a pour l’instant pas réagi. La société a juste publié il y a peu la première partie d’une série de 10 articles sur Silverlight 5. Aucune référence à Silverlight 6 n’est bien sûr présente.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 10/11/2011 à 17:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;