Groupon fait une belle entrée en bourse

Reste à confirmer 29
Groupon, le spécialiste de l’achat groupé et des bonnes affaires, est donc entré en bourse vendredi. Et les premiers résultats à la clôture du marché ont été plutôt satisfaisant malgré les derniers déboires de la firme américaine. Entrée à 20 $, l’action a finalement clôturé à 26,11 $, soit une hausse de 30,55 %.

Groupon

Si à son ouverture, l’action est bien montée à 30 $ (+50 %), pour retomber à 25,90 $, puis remonter deux heures plus tard à 29,28 $, elle a donc finalement perdu du terrain pour se stabiliser à 26,11 $. Résultat, la société a récolté 700 millions de $ environ grâce au marché, soit tout de même la plus belle levée d’argent après l’entrée en bourse historique de Google il y a sept ans.

Il est surtout intéressant de noter que Groupon n’a proposé en bourse qu’une toute petite partie de ses actions. À peine 5,5 % des actions de la société ont en effet été proposés aux investisseurs. Les dirigeants gardent donc plus que jamais la main sur leur propre entreprise.

Autre point capital, hormis LinkedIn en mai dernier, cela faisait un moment qu’une société Internet majeure n’était pas entrée en bourse. Or comme nous le répétons assez régulièrement, de très nombreuses start-up comptent lever de l’argent grâce à la bourse ces prochains mois. L’éditeur de jeux sociaux Zynga ou encore le géant Facebook affutent ainsi leurs couteaux pour être côté d’ici la fin de l’année ou l’an prochain. Twitter en fera probablement de même d’ici 2013.

Pour toutes ces sociétés, Groupon devait donc confirmer le premier test qu’avait été LinkedIn au printemps dernier, sachant que le marché est actuellement très incertain et que la situation catastrophique de Netflix en bourse a de quoi freiner les ardeurs de plus d’une start-up.

Il reste néanmoins à Groupon à confirmer ses bons débuts. Des prises de bénéfices lundi prochain ne sont pas à exclure. Mais surtout, ses bilans financiers ont plusieurs fois été revus par la SEC, et cet été a été assez difficile avec une chute de ses revenus. La montée en puissance de concurrents sérieux, et notamment Offers de Google, devra de plus être sérieusement pris en compte.

Au final, la bulle 2.0 n’a toujours pas explosé, mais Groupon a été valorisée lors de son entrée en bourse à 12,7 milliards de $, pour finir à 16,6 milliards de $ environ. Un nombre bien inférieur aux 25 milliards de $ dont on parlait encore au début de l’été dernier…
Publiée le 06/11/2011 à 09:48
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité