S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La carte musique en version physique entre supermarché et abribus

De la valorisation de la musique

Comme nous l'indiquions, la carte musique jeune sera bien lancée le 25 novembre dans une version physique. En coulisse, cependant, le déploiement technique débutera dès 14 novembre.

Cette nouvelle version en dur sera disponible notamment en supermarché et sur des espaces spécialisés.

carte musique jeune 

Rappelons que dans le principe, la carte est financée pour moitié par le jeune de 12 à 25 ans, et pour l’autre, par l’État. Elle permet alors d’acheter des contenus sur les plateformes d’offres légales, du moins celles labellisées par la Hadopi. Une carte payée 25 euros permet donc d’acheter 50 euros de musique, dont 25 euros auront été versés sur le budget de l’État.

Selon les documents du ministère de la Culture, la Carte musique, lancée officiellement le 27 octobre 2010 pour une durée de deux ans, s’est vue allouer un budget de 25 M€, « entièrement financé en 2011 » sur le budget du ministère.

Batch et web service

En coulisse, d'un point de vue technique, nous avons appris plus de détails sur le dispositif encadrant la création de ces cartes. A savoir le système liant les plateformes partenaires avec le serveur central géré par Extelia, prestataire du projet Carte Musique Jeune.

Un premier dispositif en web service, repose sur des codes gérés par le serveur central. Lors de l'achat d'une carte prépayée dématérialisée ou physique, le client crée un compte sur le site. Une fois choisie la carte dématérialisée ou entré le code unique de la carte jeune physique, le « jeune » doit ensuite spécifier sur quelle plateforme télécharger sa musique. Le serveur central informe alors la plateforme en lui envoyant un code unique, code qui sera par la suite saisi par le client sur cette même plateforme pour débloquer son crédit.

La voie scriptée, par batch, consiste pour le partenaire à envoyer en une seule fois tous les codes générés au serveur central au début de l'offre carte musique jeune. Ensuite, quand le client choisit sa carte et la plateforme de téléchargement, le serveur central envoie au client un des codes fournis précédemment par le partenaire.

carte musique jeune

Des artistes dans des abribus

Si l’on quitte les coulisses, pour revenir sur la scène de la communication, c’est Euro RSCG C&O qui s’occupera de la campagne. Des playlists seront « distribuées » dans des abribus parisiens afin de pousser en avant un artiste partenaire et en même temps faire la promotion de la carte musique jeune.  Cinq  noms ont été sélectionnés : Ayo, BB Brunes, le label Kitsuné, Oxmo Puccino et PonyPonyRunRun,. On pourra ainsi découvrir leurs morceaux dans un abribus "entièrement habillé aux couleurs de leur univers". Comment ? "Chaque passant pourra brancher son casque sur l’abribus et écouter, grâce à une touche tactile, la sélection musicale de l’artiste composée d’une centaine de morceaux".

Enfin, signalons qu’outre Carrefour, Géant Casino ou la FNAC, les cartes seront également distribuées par Game.fr ou Monoprix.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 04/11/2011 à 15:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;