S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nouvelle salve d’offres d’emploi à l’Hadopi

Crisis ? What Crisis ?

La Hadopi vient de publier une nouvelle salve d’offres d’emploi. Au 1er décembre, elle cherche encore cinq agents chargés du centre d’appel, six agents administratifs et techniques, six agents chargés des procédures (voir la description des postes). La date est importante, car elle correspond à la mise en route du nouveau système informationnel de la Hadopi, celui calibré pour encaisser jusqu’à 200 000 traitements jour.

La Rue de Texel cherche aussi un deuxième agent chargé des affaires financières, cette fois pour une période de trois mois, histoire de boucler la période de fin de gestion 2011.

En outre, pour le 14 novembre, la Rue de Texel souhaite embaucher un « Chargé de recherches » pour sa Cellule Recherche et Développement (CRDH). Profil ? Un docteur en informatique ayant une « compréhension des missions de l'Hadopi et de leur contexte dans la société de l'information ». En clair, la réponse graduée, l'offre légale, mais aussi l’expertise du filtrage (voir l'article dédié aux missions de la Hadopi).

hadopi emploi chargé de recherches

Le Chargé de recherches sera notamment chargé de la « production d’outils et prototypes (programmes, architectures, matériels) servant à la réalisation des expérimentations ». Il assurera également « l’encadrement de personnel de recherche attribué aux programmes de la CRDH (ingénieurs, thésards, assistants) » ou encore « la valorisation des résultats obtenus dans les forums adéquats (laboratoires, instituts, conférences, etc.) ainsi qu’en interne (Labs Hadopi, etc.) ».

La Hadopi indique aussi que ce chargé de recherches sera « amené à intervenir pour des missions d’expertise scientifiques et techniques ». Il pourra être soumis à des astreintes et « dans le cadre de ses fonctions, il peut être amené à travailler sur des systèmes d’informations contenant des données personnelles. Dans ce cas il sera préalablement soumis à une enquête administrative nécessaire à son habilitation et son assermentation. »
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 03/11/2011 à 17:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;