Le Chinois Baidu continue sa marche en avant

Voire son bond en avant... 77
Baidu, le géant de la recherche en ligne en Chine, continue son ascension folle. Désormais, le site écrase ses concurrents, avec 76 % de parts de marché, loin, très loin devant Google et ses 19 % du secteur. Financièrement, la société est bien loin de Google, mais cela ne l’empêche pas de croître à vitesse grand V.

Baidu pcinpact

Baidu a ainsi dévoilé il a quelques jours un chiffre d’affaires de 654,7 millions de dollars au troisième trimestre (+85,1 %) et un bénéfice net de 295 millions de dollars (+79,8 %). Son trésor de guerre, son cash, en somme, a ainsi atteint au 30 septembre dernier la somme de 1,794 milliard de $.

C’est bien sûr incomparable à Google, qui pour la même période, a dévoilé un chiffre d’affaires 15 fois supérieur et un bénéfice net 9 fois plus élevé. Son trésor de guerre est de 42,6 milliards de dollars, soit près de 41 milliards de plus que Baidu.

Il n’y a donc pas de comparaison possible d’un point de vue financier. Mais le nombre d’internautes chinois ne cesse de grandir, et à l’heure où l’emprise de Google fait débat, un concurrent puissant pourrait être apprécié par le secteur. Si Baidu venait à avoir des ambitions internationales, Google pourrait trembler.

Baidu, l'avenir d'Internet ?

Les investisseurs ne s’y trompent pas. Introduit au NASDAQ, le marché boursier américain spécialisé dans les entreprises high-tech, Baidu vaut actuellement près de 50 milliards de dollars. C’est certes quatre fois moins que Google et deux fois moins qu’Amazon, mais c’est surtout deux fois et demie Yahoo!, plus que eBay et News Corp et presque autant que Hewlett-Packard.

Pour les actionnaires, Baidu est donc clairement une entreprise d’avenir. À très court terme, c’est-à-dire pour le dernier trimestre de l’année, Baidu espère afficher un chiffre d’affaires entre 691,4 millions et 711 millions de dollars, soit une croissance annuelle entre 79,9 et 85 %.

Weibo Twitter
Weibo, le Twitter chinois

Baidu, QQ, Renren et Weibo dominent la Chine

Rappelons enfin qu’en Chine, la plupart des géants américains ont bien du mal à émerger, que ce soit pour des raisons sociologiques ou du fait du blocage répété de leurs sites. Résultat, les entreprises chinoises dominent largement les débats, que ce soit dans la recherche sur Internet donc, avec Baidu, la messagerie instantanée (QQ), ou encore les réseaux sociaux de type Facebook (Renren) ou Twitter (Weibo).
Publiée le 31/10/2011 à 18:06
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité