Rachat de Yahoo! : Google serait aussi intéressé

Il faudrait plutôt lister ceux qui ne sont pas intéressés 28
Le potentiel rachat de Yahoo! est bien en train de devenir le feuilleton d’automne. Après les noms d’AOL, Alibaba et bien sûr Microsoft, voilà que Google rentrerait dans la danse selon le Wall Street Journal. Une nouvelle qui implique des problèmes d’ordre concurrentiel si elle venait à se confirmer.

Yahoo Accord Google Adsense Microsoft

D’après le quotidien économique américain, Google aurait précisément contacté deux sociétés d’investissement afin de l’aider à financer le rachat de Yahoo!. Mais il semble à l’heure actuelle impossible que Google croque l’intégralité de Yahoo!

Les autorités de concurrence du monde entier verront en effet forcément d’un mauvais œil le leader de la recherche en ligne faire l’acquisition directe de son principal concurrent. Sans parler de la mainmise qu’aurait Google dans le secteur de la publicité en ligne s’il venait à croquer Yahoo!, bien que Facebook soit l’actuel n°1 en Amérique du Nord.

La question se posera d’ailleurs du côté de Microsoft pour le secteur de la discussion sur Internet et du courrier électronique. Que Yahoo! devienne la propriété de Google ou de Microsoft, certains services devront obligatoirement être revendus afin que l’acquisition soit acceptée.

Yahoo! Mail, Flickr, les intérêts ne manquent pas

Concernant Google, les avantages qu’il pourrait tirer de Yahoo! ne sont pas négligeables. Outre l’audience immense qu’il pourrait tirer pour vanter ses centaines de services, Google mettrait surtout un véritable pied dans le chat instantané, Yahoo! Messenger étant bien plus utilisé que Gtalk. Et si cela est accepté, Google deviendrait d’un géant du courrier électronique avec le cumul de Gmail et Yahoo! Mail.

Rajoutons que Yahoo! détient aussi Flickr, l’un des leaders du stockage de la photo en ligne, que son service Answers, Yahoo! Questions/Réponses en français, est particulièrement utilisé et que la société jouit d’une visibilité non négligeable en Asie.

Yahoo! japan
Yahoo China

En croquant Yahoo!, Google renforcera sa présence mondiale sur Internet dans bien des secteurs. Une telle éventualité a de quoi faire trembler certains concurrents. Au final, la présence de Google pourrait n’avoir qu’un seul réel intérêt pour Yahoo! : faire monter les enchères.

Yahoo! vaut aujourd’hui un peu plus de 20 milliards de dollars en bourse et une dizaine d’entreprises seraient intéressées par son acquisition.
Publiée le 24/10/2011 à 14:42
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité