Apple négocierait le streaming de films pour les comptes iCloud

Chaque achat serait sauvegardé à distance 19
Comme nous l’indiquions hier dans nos colonnes, Apple a lancé son nouveau bouquet de services gratuit iCloud. Emails, contacts, agenda ou encore localisation des appareils sont de la partie, si l’on possède iOS 5 ou Lion en version 10.7.2. Mais Apple a d’autres ambitions et de fortes rumeurs suggèrent que la firme souhaite ajouter le streaming des films.

itunes match icloud photo stream

Le streaming via iCloud pour la fin 2011 ou début 2012 ?

Le Wall Street Journal indique qu’Apple est en pleines négociations avec les studios d’Hollywood. Le but ? Permettre aux utilisateurs qui achètent des films dans l’iTunes Store de les garder à disposition pour les visionner en streaming. Exemple : vous achetez Batman Dark Knight dans l’iTunes Store. Si vous possédez un iPhone 4 et un iPad, tous deux pourront le lire en streaming directement depuis les serveurs d’Apple, à la condition que vous possédiez un compte iCloud.

Si le Wall Street Journal dispose de sources lui ayant fait écho de ces négociations, c’est le Los Angeles Times qui a dégainé le premier. Cet autre journal cite des sources proches du dossier mais qui ont tenu évidemment à rester anonymes. Selon elles, les discussions ont commencé il y a un moment déjà et elles seraient sur le point d’aboutir. La proposition du streaming pourrait en effet se faire à la fin de l’année ou au début de 2012.

Le streaming supprime certaines contraintes

Il s’agit pour Apple de casser un élément pénible de la chaine qui va de l’achat à son visionnage sur un périphérique mobile. Il n’existe aujourd’hui que deux manières de procéder :
  • Par synchronisation de l’appareil avec l’ordinateur qui possède le film téléchargé
  • Par récupération dans la liste des achats depuis l’appareil mobile
Mais l’un comme l’autre ont un inconvénient majeur : la récupération de la vidéo doit obligatoirement être faite avant sa lecture. Cela pose du coup plusieurs problèmes. Premièrement, ce sont des opérations qui prennent un certain temps et bloquent donc l’appareil. Deuxièmement, le nombre de films consultables dépend directement de l’espace de stockage de l’appareil.

Le fait de pouvoir se passer de stockage changerait la donne pour Apple puisque tous les films achetés resteraient accessibles dans iCloud. Même les Apple TV seraient concernées par cette fonctionnalité. Le problème de l’espace disque envolé, l’utilisateur sait également que ses films sont sauvegardés à distance, ce qui enlève une autre crainte : celle de perdre ses fichiers.

Les studios ont déjà une réponse : UltraViolet

Le Los Angeles Times souligne également que ces échos de négociations arrivent la semaine où le service UltraViolet auquel participent plusieurs studios de cinéma. Le but ? Exactement le même principe que ce dont nous avons parlé plus haut. Mais si les studios disposent de leur propre service, pourquoi autoriseraient-ils Apple à proposer l’équivalent ? Peut-être parce qu’Apple est devenu un acteur incontournable des loisirs numériques. Et sans doute parce que les ventes de contenus chez la Pomme compteront dans leur chiffre d’affaires.

ultraviolet 

Restera évidemment une question en suspend. Si Apple se lance bel et bien sur ce créneau, quelle offre sera la plus intéressante ? Car comme on peut le voir sur le site d’UltraViolet, les ambitions sont grandes. Le logo « UV » devrait apparaître sur bon nombre d’appareils de type mobile, et même de téléviseurs, platines, etc. Le nombre de produits compatibles devrait donc rapidement augmenter. Et quid de la question de la copie privée, que les ayants droit souhaitent voir indemniser (ou "rémunérer") dans le cloud ?

De son côté, Apple proposerait un service supplémentaire pour des utilisateurs qui possèdent déjà le matériel. Le LA Times n’exclue enfin pas l’idée que les propres appareils d’Apple soient justement compatibles UltraViolet.
Publiée le 13/10/2011 à 12:20
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité