S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Cookies présents après déconnexion : Facebook revoit sa copie

Mais est-ce suffisant ?

Dénoncée dimanche dernier sur le blog de l’Australien Nik Cublilovic, l’utilisation des cookies par Facebook, notamment après déconnexion, a rapidement fait le tour du Web (notre actualité). Afin d’éviter tout emballement médiatique, Facebook devrait d’ici demain revoir ses cookies et ne plus collecter d’information après déconnexion.

cookies

Interrogé par le site australien Smarthouse, Nik Cublilovic a affirmé être entré en discussion avec les ingénieurs de Facebook, et avoir eu la promesse qu’ils modifieront leurs cookies d’ici 24h. Ils ne collecteront plus de données après déconnexion désormais, ce qui évidemment sera vérifié.

Cette conversation a eu lieu il y a quelques heures à peine et s’est déroulée au téléphone entre Nik et plusieurs ingénieurs américains de Facebook. Ces derniers lui ont expliqué point par point à quoi servait chaque cookie mis en avant par Nik. Mais à en croire son dernier message publié sur son blog, tout n’est pas si rose.

S’il confirme que Facebook a déjà opéré des changements et que d’autres sont à venir, il note que les cookies ne disparaitront pas pour autant. D’un côté, Facebook affirme que l’un des cookies pointés du doigt par Nik n’était qu’un bug, qui devrait déjà être réglé désormais.

De l’autre côté, les ingénieurs de Facebook avancent que les autres cookies ne sont en rien identifiable. Leur unique utilité est la sécurité, que ce soit pour éviter les spams, les tentatives de connexion frauduleuses, etc. Chose que Gregg Stefancik, expert en sécurité informatique chez Facebook, a lui-même affirmé officiellement hier.

Le problème pour Nik, est que nous n'avons pas d'autres choix que ce croire sur parole Facebook. Or un cookie en particulier lui pose problème (plus d'information sur son blog). Selon Facebook, le cookie en question a bien un identifiant unique, mais il n’est pas lié à l’utilisateur.

« Je crois Facebook quand ils me disent que même s’il s’agit d’un identifiant unique, il n'est pas utilisé pour être relié à un ID utilisateur - mais il est clairement exploité et peut être relié à un utilisateur » note ainsi Nik sur son blog.

En conclusion, malgré les efforts et explications de Facebook, le blogueur australien conseille toujours de supprimer tous les cookies du réseau social américain, ou d’utiliser un autre navigateur… Ne serait-ce que par prudence.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 27/09/2011 à 20:54

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;