S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Firefox 7 et ses meilleures performances en version finale

De 20 à 30 % de mémoire consommée en moins

Mozilla vient de lancer la version 7.0 de son navigateur Firefox. Contrairement aux moutures précédentes de l’application, les nouveautés sont cette fois importantes même si essentiellement situées sous le capot. On va ainsi retrouver les progrès réalisés sur la consommation de mémoire vive.

firefox 

Il y a quelques mois, Mozilla avait indiqué se lancer dans une vaste opération interne pour en finir avec les « problèmes » de consommation de mémoire de son navigateur. L’initiative baptisée MemShrink a trouvé plusieurs pistes notamment sur tout ce qui touchait à l’utilisation du JavaScript. Ainsi, dans la majorité des cas, la consommation est moins importante de 20 à 30 % avec, dans certaines conditions, une belle baisse de 50 %.

À noter que cette baisse intervient au bon moment, car le projet Electrolysis n’est toujours pas d’actualité. Ce dernier est pour rappel la réponse de Mozilla à la séparation des onglets en autant de processus, comme on peut le voir dans Internet Explorer et Chrome actuellement. Cette séparation est importante en termes de stabilité et de sécurité mais a le désavantage de consommer plus de mémoire.

Côté performances, d’autres éléments ont également été retravaillés. On trouve par exemple un traitement des éléments Canvas plus rapide sous Windows. Côté fonctionnalités, la synchronisation des données via le module Sync intégré réagit maintenant instantanément lorsque des modifications sont détectées sur les marque-pages et les mots de passe.

On trouve en outre les nouveautés suivantes :
  • Ajout du support de text-overflow : ellipsis
  • Ajout du support de la spécification Web Time
  • Ajout d’un système opt-in pour permettre à l’utilisateur de choisir s’il souhaite envoyer des données anonymes relatives aux performances de Firefox à Mozilla
  • Corrections diverses
Rappelons que le travail sur les performances ne s’arrête pas avec cette version 7. Premièrement, la réduction de la mémoire vive consommée va continuer sur les prochaines moutures du navigateur. Deuxièmement, d’autres domaines tels que le JavaScript seront travaillés. Ainsi, à partir de Firefox 9, ce dernier devrait être exécuté de 20 à 30 % plus rapidement, grâce au support dans le compilateur JIT JaegerMonkey de l’inférence de type.

Enfin, Firefox est potentiellement sur le point de se doter d’une véritable politique de support en entreprise avec le lancement, pour la version 8 ou 9, d’une édition ESR, pour Extended Support Release. Point particulier ? Un support établi sur 42 semaines, soit sept cycles complets de développement. Cela devrait donner aux entreprises davantage de temps pour le test de leurs sites, applications et services web internes.

En attendant ces prochaines nouveautés, Firefox 7 peut être téléchargé en version finale depuis les liens ci-dessous :
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 27/09/2011 à 09:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;