Disqus : la gestion des rangs débarque dans les commentaires

Toi aussi deviens un Jedi du net 47
Le système de gestion de commentaires décentralisé Disqus vient d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité : les « Ranks ».

Disqus 

Pour information, ce service permet aux visiteurs d'un site internet de s'identifier simplement via leur compte Facebook, Google, OpenID, Twitter ou encore Yahoo! afin de poster des commentaires.

Encore en version bêta, ce nouveau service permet de récompenser les utilisateurs les plus actifs en leur attribuant des rangs suivant leur implication. Un système qui est donc similaire à celui qui est par exemple mis en place sur notre forum via les sabres lasers.

La création des « Ranks » se décompose en deux étapes :
  • Les informations sur les rangs : nom, description et éventuellement une icône
  • Les conditions pour changer de rang
Disqus Disqus 

Pour cette dernière partie, de nombreux paramètres sont disponibles avec, par exemple, le nombre de commentaires, de réponses, de « j'aime », etc., mais aussi en fonction de sa position par rapport aux autres visiteurs : « fait-il partie du top xxx » ou encore « est-il parmi les xx % des membres les plus actifs ».

Disqus

Disqus

Comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessous, vous pouvez définir assez finement les points à prendre en compte pour définir le positionnement d'un utilisateur. Cela comprend entre autres, la récurrence de ses visites, son ancienneté, ses commentaires postés, les réponses qu'il a obtenues, etc.

 Disqus 

Pour le moment, les « Ranks » sont réservés aux clients Disqus ayant souscrit un abonnement (payant) Pro ou VIP, mais l'éditeur précise que cette nouveauté devrait prochainement être ouverte à tout le monde.
Publiée le 23/09/2011 à 11:00
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité