S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows Phone 7 : licencié pour en avoir trop dit sur Twitter ?

Première règle de Nokia : on ne parle pas de Nokia

Après les multiples problèmes engendrés par la sortie de Vista chez Microsoft, de nombreux changements ont eu lieu. Le plus important était la reprise de la division Windows par Steven Sinofsky, qui dirigeait auparavant le travail sur Office. À cette occasion, Microsoft avait inauguré une nouvelle forme de communication qui consistait essentiellement à ne plus communiquer. Un employé de la société vient d’ailleurs d’en faire les frais.

sea ray nokia

Joe Marini était jusqu’à présent un employé de Redmond qui travaillait en tant que responsable sur Windows Phone 7, plus précisément sur la plateforme web. Travaillait car la firme a confirmé ce matin-même qu’il n'occupait désormais plus son poste au sein de la société. La raison de ce départ ? La révélation de certaines informations sensibles et donc d’une violation de la politique interne sur ces données.

C’est le site GeekWire qui a révélé l’information et a reçu la confirmation de Microsoft. Bien que la porte-parole n’ait pas donné d’autres informations, nos confrères ont pu obtenir certaines précisions de la part d’autres employés. En l'occurrence, il s’agirait d’un cas d’école sur la mauvaise utilisation des médias, notamment de Twitter.

Joe Marini a ainsi révélé dans un ancien tweet avoir pu tester « le plus fin des téléphones Nokia » qu’il ait pu voir. Or, à cause de son poste et de ses responsabilités, il ne pouvait parler que de l’un des smartphones Nokia basés sur Windows Phone 7.5 (Mango). Certes en tant que telle cette déclaration n’engageait à rien et était essentiellement du « teasing » destiné à appâter les foules. Mais la discussion a continué.

joe marini 

Il lui a en effet demandé de donner une note de 1 à 10 sur le fameux modèle en test. Le fait de répondre était déjà une forme d’avis sur un produit non encore disponible, mais Marini a complété son opinion: « Dans les grandes lignes je dirais un 8. Impression de solidité, bonne caméra, interface réactive, bonne finition sur la construction de la coque. »

joe marini 

Et puisque Twitter permet toutes sortes d’échanges, ces derniers ont continué. Interrogé sur le pourquoi d’une note limitée à 8, Marini a répondu : « Oui la caméra était bonne, mais mais je n'étais pas dans des conditions de luminosité optimales. J’aimerais également un écran plus grand ».

joe marini 

Ici bien sûr, il y a double problème. D’abord le fait que Marini donne un descriptif de l’appareil un peu trop précis aux yeux de Microsoft. L’autre était qu’évidemment il s’était autorisé un avis général sur un produit particulièrement important dans la stratégie de Nokia, à cause justement de son partenariat avec Microsoft.

GeekWire souligne que la politique de Microsoft pour ses employés sur l’utilisation des médias sociaux et blogs leur demande de se montrer intelligents. Cela concerne des informations qui pourraient être considérées comme confidentielles. Or, la communication générale de Microsoft s’est durcie depuis 2007 autour de Windows et plus globalement des activités logicielles.

Est venu finalement s’ajouter l’aspect stratégique du produit pour Nokia qui a sans doute assez peu apprécié que son produit soit jugé en place publique avant même d’être disponible. 
Source : GeekWire
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 21/09/2011 à 15:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;