Windows 8 : prise en charge matérielle et fondamentaux

Le retour aux paramètres d'usine bien présent 36
Continuons dans la série des actualités sur Windows 8 avec plusieurs informations dédiées au matériel et aux performances. L’un des éléments forts du système est que Microsoft a repensé son système pour l’utilisation tactile et les interfaces immersives Metro, du kernel au modèle d’applications. Les performances, qui sont un élément intéressant des démonstrations, soulèvent des questions sur la gestion générale du matériel.

La surveillance des performances

Bien que Microsoft ait fait plusieurs démonstrations sur les performances, de nombreux aspects techniques sont encore mystérieux. Un point est clair cependant : à machines équivalentes, la consommation de mémoire vive est réduite. Durant la keynote, le directeur de la division Windows Steven Sinofsky a présenté un netbook Lenevo équipé d’un seul gigaoctet de mémoire. Windows 7 SP1 consommait 404 Mo de ram, et Windows 8 281 Mo.

La surveillance globale des performances semble d’ailleurs un point relativement important du système. Le panneau de configuration contient toute une batterie de tests pour évaluer la rapidité d’un composant, la consommation globale du système ou d’un groupe d’éléments et ainsi de suite.

Le gestionnaire des tâches lui-même devient nettement plus complet avec une nouvelle vue de synthèse listant l’ensemble des processus ainsi que les consommations de processeur, mémoire, réseau, etc. On notera au passage qu’il est enfin possible de regrouper les processus quand ceux-ci portent le même nom. Dans ce cas, comme on s’en doute, les ressources affichées concernent le groupe de processus. Très utile pour certains navigateurs dont les onglets constituent autant de processus.

windows 8 win8 build 

Le même gestionnaire affiche en outre une nouvelle vue d’ensemble des ressources :

windows 8 win8 build 

La gestion du matériel

Windows 8 reprendra déjà toute la base matérielle gérée par la version 7, mais cela ne surprendra personne puisque c’est précisément ce que l’on attend d’un Windows. De nouveaux composants seront gérés et une démonstration a d’ailleurs été faite sur les performances de l’USB 3.0 avec plusieurs copies simultanées. Au passage, Microsoft montrait ainsi pour la première fois son Explorateur et les nouvelles fenêtres de copie.

win8 copies

La gestion du matériel sera d’autant plus importante que Windows 8 est censé viser n’importe quelle machine et de nouveaux form factors. Des éléments comme les SSD vont donc devenir beaucoup plus importants, de même que les UEFI en remplacement des BIOS. Le duo permet d’ailleurs des démarrages très rapides sur certaines machines au point que l’écran reste noir quelques secondes avant que le bureau n’apparaisse.

La prise en charge matérielle est également celle des spécificités de certains. Citons le cas d’une puce 3G : en standard, le système avertira toujours l’utilisateur qu’il s’apprête à télécharger de grandes quantités de données et qu’il risque donc de dépasser son plafond dans le forfait données… ou d’avoir une facture catastrophique à cause du roaming.

Autre exemple : la gestion du Secure Boot, qui autorise la machine à démarrer qu’en fonction de conditions matérielles précises. Cela permet notamment de préserver l'intégrité du boot. Par exemple, si une clé USB contenant un rootkit est présente au démarrage de la machine, elle est détectée et le système refuse de démarrer. Windows Defender a été adapté pour ce nouveau type d'utilisation.

Outils de réparation et retour aux paramètres d’usine

Le retour aux paramètres d’usines est une fonctionnalité dont Microsoft avait déjà discuté. Dans la préversion actuelle, elle peut se faire de deux manières différentes, en fonction du degré de nettoyage que l’utilisateur souhaite.

Il y a d’abord le retour aux paramètres classique, qui effectue un nettoyage complet du système. On peut y accéder depuis le système ou un écran particulier d’outils de réparation et diagnostics auxquel on accède par une pression sur le bouton Windows avant que le système ne démarre. Le retour rétablit la tablette dans son état initial : les données personnelles sont effacées, de même que les paramètres et toute trace de personnalisation, et les applications tierces sont supprimées.

Il existe toutefois une deuxième manière de faire le ménage, nommée Refresh. On le lance depuis le système dans le panneau de configuration et après confirmation, va remettre le système dans son état initial avec une différence cependant : les données personnelles restent en place. Petite précision : si votre PC est neuf et que vous installez par exemple de nombreux outils comme Office et Visual Studio, vous pourrez créer un repère dont le système se servira comme nouvelle base pour le Refresh.

Dans une prochaine actualité, nous allons nous concentrer sur le Windows Store et le développement logiciel. 
Publiée le 13/09/2011 à 19:00
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité