Guerre des brevets : Samsung a attaqué Apple en France cet été

Petit cachotier 144
TGI tribunal parisLe géant Samsung avait averti : il ne se laissera pas marcher sur les pieds. La firme sud-coréenne, attaquée par Apple en Allemagne, aux Pays-Bas, en Australie, au Japon, en Corée du Sud et aux États-Unis, vient de contre-attaquer en portant plainte contre la Pomme au Tribunal de Grande Instance de Paris.

Cette fois, la plainte concerne trois brevets. Mais la plus grande nouvelle est qu’elle date du 8 juillet dernier, soit à peine trois mois après ses autres plaintes contre Apple, aux USA, en Allemagne, au Japon et en Corée du Sud. Samsung aurait donc tout fait pour garder secrète l’information.

Selon Les Échos, la plainte concerne trois brevets propres à la 3G et au réseau UMTS. « Samsung reproche à Apple d'utiliser dans ses produits trois brevets basés sur cette technologie (l'EP 373, l'EP 404, et l'EP 269). La plainte concerne l'ensemble des appareils mobiles 3G d'Apple (l'iPhone 3G, 3GS, 4G), ainsi que les iPad 3G » résume notre confrère.

La première audience liée à cette plainte française a été fixée au mois de décembre. Au total, neuf pays dans le monde sont ainsi concernés par cette guerre des brevets entre Apple et Samsung, à savoir :
  • La France
  • L’Italie
  • Le Royaume-Uni
  • L’Allemagne
  • Les Pays-Bas
  • La Corée du Sud
  • Le Japon
  • L’Australie
  • Les États-Unis
Selon les pays, seuls les tablettes ou divers smartphones sont concernés par les plaintes. La Samsung Galaxy Tab 10.1 est en tout cas interdite en Allemagne jusqu’au prochain épisode de l’affaire.

Rajoutons qu’Apple est en conflit avec bien d’autres sociétés, et notamment HTC, qui a récemment passé la seconde vitesse en rajoutant des brevets à sa dernière plainte. Des brevets rachetés à… Google.
Publiée le 12/09/2011 à 18:30
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité