Microsoft Zune Pass est réduit à quatre périphériques en Europe

L'herbe plus verte outre-Atlantique 31
Dans le domaine de la musique, iTunes éclipse les autres acteurs en étant à l’heure actuelle le plus gros fournisseur de titres dématérialisés. D’autres acteurs tels que Deezer se battent sur un segment différent, celui du streaming. De son côté, Microsoft dispose des deux solutions : l’achat de musique classique et le streaming, via un abonnement nommé Zune Music Pass. Or, la firme vient de revoir à la baisse le nombre de périphériques autorisés pour cet abonnement en Europe.

Le Zune Music Pass permet, pour une dizaine d’euros par mois, d’accéder de manière illimitée au catalogue complet de la boutique Zune, soit environ 10 millions de titres. La version européenne du service est légèrement moins intéressante. En effet, les résidents d’Amérique du Nord disposent, pour le même tarif, de la possibilité de garder 10 morceaux de manière définitive, sans DRM. Le reste des titres étant récupérés est accompagnés d’un verrou numérique pour le contrôle de l’abonnement.

Le Pass était auparavant actif dans le client Zune pour Windows et les baladeurs du même nom. Depuis le lancement de Windows Phone 7, les smartphones y ont également accès, de même que la Xbox 360. Mais étrangement, alors que le nombre de périphériques possibles augmente, Microsoft fait parvenir le courrier suivant aux utilisateurs européens :

zune

La firme y explique en clair que seuls quatre périphériques seront autorisés à partir du 13 septembre, découpés ainsi : au moins un ordinateur puis un assortiment quelconque de trois ordinateurs ou Windows Phones. Une décision étrange puisque jusqu’à présent, le Pass permettait l’utilisation de six appareils : trois ordinateurs et trois Windows Phones. On remarquera cependant que ni les baladeurs ni la Xbox 360 ne semblent concernés par cette modification.

Microsoft ne donne pas d’explication, mais Matt Faraca, de l’équipe Zune Video Marketplace, a confirmé sur Twitter que seule l’Europe était bien concernée par ce changement :

zune 

Le courrier est en tout cas clair sur un point : si l’utilisateur laisse son abonnement continuer, il consent implicitement à ces nouvelles conditions. Si ce n’est pas le cas, il est invité à se connecter sur le client Zune sous Windows pour couper son abonnement, auquel cas les morceaux récupérés dans le cache et le reste du service resteront disponibles jusqu’à la fin du mois d’abonnement en cours. 
Publiée le 07/09/2011 à 09:24 - Source : MML
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité