Spotify serait une entreprise profitable depuis 2010

Et Deezer ? 16
Spotify serait bien parti pour enfin annoncer des bénéfices croit savoir le Guardian. Le site du quotidien anglais, qui s’appuie sur Martin Scott d’Analysys Mason, affirme en effet que les dépenses de Spotify ont été légèrement inférieures à ses entrées d’argent en 2010, lui permettant de dégager entre 4 et 5 millions d’euros de bénéfices nets. Spotify n'a néanmoins pas confirmé l'information.

Spotify fondateurs

Concrètement, son chiffre d’affaires serait de 59 millions d’euros, contre 13 millions l’année précédente. De l’autre côté du bilan, la société suédoise aurait reversé aux ayants droit 45 millions d’euros de royalties, sans compter environ 10 millions de salaires et de frais divers.

Si la nouvelle venait à être confirmée par Spotify, cela signifie donc que son année 2011 s’annonce excellente. En effet, d’un côté, en Europe, Spotify a certes perdu des utilisateurs gratuits suite à ses nouvelles limites, mais le service a gagné de nombreux abonnés. De l’autre, la firme d’Europe du Nord s’est lancée cet été aux États-Unis où elle connait déjà un joli succès.

Résultat, Spotify compte plus d’1,5 million de membres payants, même si nous ne savons pas s’ils sont abonnés à l’offre à 5 €/$ par mois ou celle à 10 €/$ par mois permettant d’accéder au catalogue de Spotify sur son smartphone. Et selon le Guardian, Spotify devancerait déjà iTunes en terme d’importance dans les pays nordiques.

Valorisée à plus d’1,1 milliard de $ après sa dernière levée de fonds début août, Spotify a donc le vent en poupe et a tout pour confirmer les espoirs des investisseurs. Ce qui n’est pas forcément le cas d’autres startups.
Publiée le 31/08/2011 à 07:07
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité