Free vs Bouygues : 1 € pour le "coucou", 1 € pour le "copieur"

Match nul, la belle ? 186
Xavier Niel avait eu cette délicate attention sur BFM : « malheureusement, nos concurrents ne sont pas capables d'inventer. Le seul qui est capable de bouger, c'est France Télécom, c'est dire si les autres sont mauvais... On invente, les autres copient... Je qualifie ces acteurs de parasites, mais c'est mon avis. Ca me vaudra une mise en examen ». Des propos qui avaient poussé Bouygues à porter plainte en dénigrement fin 2010. 

Plus tôt, Bouygues de son côté estimait que « Free est bien plus profitable que Bouygues Telecom. Si l'on veut plus de concurrence et faire baisser les prix pour le consommateur, Free serait donc déjà bien inspiré de réduire un peu ses marges sur l'ADSL avant de penser à venir sur le mobile. Et déployer un réseau 3G pour un milliard d'euros, comme l'affirme Free, me paraît impossible, sauf à faire le coucou sur le réseau des opérateurs en place ».

La Tribune nous indique ce matin que la justice a purgé les deux procédures lancées par les uns contre les propos. Un beau match nul : le juge a condamné chaque FAI à verser un euro de dommages et intérêts à l'autre.

Publiée le 30/08/2011 à 08:13
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité