S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Free : "Nos concurrents sont suicidaires, on les adore"

Je t'aime, moi non plus

"Nos concurrents sont suicidaires, on les adore". Voilà la petite phrase glanée par le magazine Le Point dans les murs de Free à propos des menaces sur l'internet illimité. Une petite phrase qui résume bien comment le FAI a pu se démarquer immédiatement lorsqu'Owni diffusa le document de la Fédération Française des Télécoms sur les offres internet fixe segmentées.

Free s'était dit “plus que réservé sur la pertinence d’une telle proposition” (limitation des débits, segmentation des offres). “On a du mal à voir où ils veulent en venir” expliquait le FAI estimant que le mouvement irait “à l’encontre des fondamentaux”.

Depuis ce vendredi noir, tous les FAI de la FFT ont expliqué qu'ils n'envisageaient pas de remettre en cause cet "internet illimité" qu'on connaît sur le fixe. Un rétropédalage assorti dans la presse de petits noms d'oiseau à l'encontre d'OWNI, selon lesquels ce dernier aurait exagéré, surinterprété, etc. le doc de travail de la FFT.

Dans un panorama non exhaustif, nous avons depuis repéré plusieurs petites phrases, interview, déclaration, etc. où de nombreux acteurs chantent les louanges de cet internet limité, parfois même devant l'ARCEP : TF1, Orange, SACEM, etc. Un panorama suffisamment vaste cependant pour susciter cette conclusion d'Édouard Barreiro(*) sur Twitter :

edouard barreiro ufc que choisir internet illimité

(*) directeur adjoint des études au sein de l'UFC Que Choisir,

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 26/08/2011 à 09:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;